vendredi 4 septembre 2015

GÂTEAU-POUDING AUX BLEUETS ET AUX CERISES


Les desserts à base de fruits ont toujours la cote chez moi. Je les privilégie avant tout autre, même ceux à base de chocolat. Ce dernier trouvé ici ne contenait que des bleuets. Une variante proposait cependant une association avec des griottes. Je n'avais pas de griotte, une variété de cerise plutôt acide, mais des cerises Bing bien juteuses et sucrées que je me suis empressée d'utiliser. J'ai fait deux essais de cette recette. Un premier en juillet avant de recevoir ma nouvelle cuisinière. Le temps de cuisson avait été relativement long et je m'étais dit que cela devait être en raison de l'appareil utilisé, mon four de comptoir. J'ai donc refait avec ma nouvelle cuisinière un peu avant les vacances. Pas de doute, la cuisson de ce pouding est plus longue que prévu. La grande quantité de fruits utilisée en est probablement la cause. La première fois, le pouding a été entièrement sucré avec du sucre d'érable. Pour ce deuxième essai, le sucre d'érable n'a été utilisé que pour saupoudrer les fruits. Cela a été suffisant pour donner ce bon goût d'érable que j'aime tant. Le pouding n'est pas trop sucré, mais très fruité. J'adore. Vous pouvez le servir tout chaud avec un filet de crème, ou encore avec une boule de crème glacée. Un délice!


Ingrédients : pour 8 portions

- 1 ¼ tasse (150 g) de farine tout usage
- ½ tasse + 1/3 tasse (100 g + 65 g) de sucre (à mon premier test, j’ai utilisé du sucre d’érable pour les deux; au deuxième essai, j’ai utilisé du sucre d’érable uniquement pour saupoudrer les fruits)
- 1 ½ c. à thé (7 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- ¾ tasse (180 ml) de lait
- 1/3 tasse (80 ml) de beurre fondu
- 2 tasses (282 g) de bleuets
- 2 tasses (296 g) de cerises fraîches dénoyautées


Préparation :

1. Dans un bol, mélanger la farine, ½ tasse (100 g) du sucre et la poudre à pâte. Ajouter le lait et le beurre fondu et mélanger à l'aide d'une cuillère de bois jusqu'à ce que la préparation soit homogène, sans plus (ne pas trop mélanger). À l'aide d'une spatule, étendre la pâte dans un moule carré de 8 po (20 cm) de côté, graissé. Parsemer uniformément la pâte des bleuets et de cerises et saupoudrer du reste du sucre.

2. Cuire au four préchauffé à 350°F (180°C) de 1 :10-1 :15h ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre du gâteau en ressorte propre.

3. Mettre le gâteau-pouding sur une grille et laisser reposer pendant 10 minutes. Servir chaud.

Source : déclinaison d’une recette Coup de Pouce


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 2 septembre 2015

CAKE SALÉE À LA TOMATE ET AUX OLIVES


En juillet dernier, je vous proposais un cake salée à base de petites tomates et de pancetta. C'est suite à un commentaire de Mathieu sur la recette que je proposais, et sur une autre recette de cake que lui-même avait l'intention de tester que je suis allée fouiner sur le site d'À la di Stasio. La recette me plaisait énormément. Tout juste avant mon départ pour les vacances, j'ai donc cuisiné ces mignons petits cakes en prévision de mon séjour à l'anse. Je n'avais pas la grandeur de moule suggérée. J'ai utilisé des moules un peu plus grands. Pas trop grave! Les cakes après cuisson sont juste un peu moins hauts.  Comme j'avais des petites tomates en abondance, j'ai pensé en garnir mes cakes. Pas une bonne idée! Lol. Je ne vous le conseille pas. Là où sont les petites tomates, cela donne une texture mouillée aux cakes. C'est délicieux, mais mouillé lol. Dans la préparation, on utilise de la crème. J'ai  substitué par du babeurre qui a une texture assez crémeuse, et qui s'avère à mon sens un choix  plus santé. De plus, le babeurre donne toujours beaucoup de moelleux aux cakes, qu'ils soient salés ou sucrés. Le résultat obtenu était d'ailleurs très moelleux. Côté goût, ces petits cakes sont délicieux simplement accompagnés de beurre, mais aussi avec un fromage à tartiner (comme du Boursin par exemple, un chèvre crémeux ou encore du fromage à la crème) ou avec une tartinade. Dans le cas présent, j'ai préparé une tartinade aux artichauts pour les accompagner. Vraiment très très bon! Ces cakes sont à leur meilleur dégustés tièdes. Vous pouvez congeler sans aucun problème. La texture demeurera la même après décongélation.



Ingrédients :

- 4 œufs
- 1/3 tasse d’huile d’olive douce, ou fruitée noire
- 1 tasse (298 g) de parmesan frais râpé
- 1/3 tasses+ 2 c. à soupe de sauce tomate
- 1/3 tasse+ 1 c. à soupe de crème 35% (babeurre pour moi)
- ¾ tasse d’olives Kalamata (environ 24 olives dénoyautées et hachées pour obtenir 100 g tranchées finement
- 1 2/3 tasse (200 g) de farine tout usage
- 1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- Poivre du moulin  

Note : utiliser de petits moules de 5 ½ x 3 po (14 x 7.5 cm); ceux que j’ai utilisés étaient un peu plus grand


Préparation :

- Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

- Dans un grand bol, fouetter les œufs et la crème (babeurre).

- Incorporer l’huile d’olive et la sauce tomate.

- Ajouter le parmesan, les olives noires et le poivre, puis bien mélanger.


- Ajouter la farine, la poudre à pâte et le poivre. Bien mélanger la préparation.

- Remplir les moules au 2/3 et saupoudrer un peu d’herbes de Provence sur la pâte si désiré. Déposer sur une plaque de cuisson.

- Cuire environ 25 à 30 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent piqué au centre en ressorte propre.

- Servir avec une tapenade d’olives noires, une tartinade d’artichauts ou un fromage à tartiner (j’ai  testé avec du Boursin)

Rendement : 5 petits cakes

* Les cakes se congèlent sans problème 

Source : Recette du restaurant CARDELINE par Virginie Cross sur À la di Stasio



IMPRIMER LA RECETTE

lundi 31 août 2015

TARTINADE AUX ARTICHAUTS


Bonjour à vous mes fidèles lecteurs et lectrices! Je suis de retour après une petite vacance dans ma région natale où j'ai pris un repos dont j'avais grand besoin depuis toutes nos péripéties de l'incendie survenu en janvier.  Les choses ne sont pas entièrement réglées de ce côté, mais ça s'en vient. Disons qu'il nous aura fallu user de beaucoup de patience  jusqu'à maintenant.

J'ai lu beaucoup durant notre séjour à l'anse, et profité du fleuve et de ses beautés. J'y ai peu cuisiné. Je n'avais pas envie de me casser la tête, et les repas se sont faits dans la simplicité. J'avais aussi préparé quelques plats à l'avance en prévision de notre séjour. Cela m'a rendu la tâche plus facile rendue sur place.

Je vous partage aujourd'hui une tartinade cuisinée juste avant notre départ et provenant du site  À la di Stasio. La tartinade se compose essentiellement d'artichauts marinés et de parmesan avec une touche citronnée. La préparation se fait en un tournemain. Je n'ai d'ailleurs fait aucun changement à la recette, si ce n'est que de n'ajouter aucun sel. Je ne jugeais pas nécessaire puisque le parmesan, ainsi que les artichauts marinés le sont bien assez. La quantité d'huile d'olive ajoutée à cette préparation n'est pas précisée. Vous ajustez pour obtenir un mélange qui se tient un peu mais pas totalement. J'ai testé cette tartinade sur des craquelins et aussi avec un cake. Tout à fait délicieux!  Ma gourmande petite maman qui était des nôtres à l'anse a beaucoup apprécié. C'est d'ailleurs elle qui a terminé la tartinade lol. Très prochainement, je vous présenterai le cake que cette tartinade accompagnait.

    
Ingrédients :

- 1 tasse (250 ml) de cœurs d’artichauts marinés, égouttés
- 1 c. à thé (5 ml) de zeste de citron râpé finement
- ¼ tasse (12 g) de parmesan râpé (légèrement tassé)
- Huile d’olive (juste assez pour que la tartinade soit facile à étendre)
- Sel et poivre du moulin (je n’ai pas salé)
- Garniture au choix (facultatif) : noix de pin grillées, ou amandes effilées grillées, ou feuilles de menthe, de persil plat, ou de basilic hachées grossièrement



Préparation :

- Mettre les artichauts, le zeste et le parmesan dans le bol du robot culinaire, en prenant soin de réserver quelques cœurs d’artichauts.

- Actionner le robot en ajoutant un filet d’huile d’olive jusqu’à ce que la préparation soit à peine texturée. Transférer dans un bol.

- Hacher les cœurs d’artichauts réservés et ajouter à la tartinade.

- Goûter et assaisonner au besoin.

- Ajouter une garniture au choix, si désiré (persil plat pour moi)

Note :

- Préparer cette tartinade à l’avance pour que les saveurs se développent.

- Servir avec une pizza blanche, une focaccia, des biscottes, des légumes ou un cake.  

Rendement : ¾ tasse (180 ml)

Source : tirée du livre Antipasti et Minestre sur À la di Stasio



IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 12 août 2015

SALADE DE PETITES TOMATES ET DE HARICOTS VERTS


J'ai des petites tomates à ne plus savoir quoi en faire. J'ai révisé mes classiques qui en contiennent pour pouvoir les utiliser. Dans tout ce que je peux en ajouter, je le fais. Et il m'en reste encore, et encore... Cette dernière salade m'a été inspirée simplement par les haricots verts qui sont bien de saison en ce moment. J'ai déjà présenté une salade qui associe ces deux ingrédients. D'ailleurs, les deux salades se ressemblent mais avec quelques différences près. Je suis allée dans la simplicité et avec peu d'ingrédients. J'ai utilisé pour parfumer ma vinaigrette une purée d'ail rôti qu'on retrouve sur le marché. Cela se vend en tube. Très pratique quand tu n'as pas nécessairement le goût de partir le four pour faire rôtir de l'ail! Un excellent dépanneur! Le résultat est franchement très bon, bien parfumée et tout en fraîcheur. Vous pourriez ajouter quelques feuilles de basilic ciselé; ce serait un ajout intéressant.

Je vous fausse compagnie pour quelques semaines. J'ai besoin de me ressourcer.


Ingrédients :

- 2 tasses (284 g) de petites tomates cerises coupées en deux
- ½ lb (227 g) de haricots verts coupés en tronçons d’environ 1- 1 ¼ po (2,54-3,17 cm)
- ½ échalote sèche hachée finement
- Petite poignée de persil plat ciselé


Vinaigrette

- 3 c. à soupe (45 ml) d’huile d’olive
- 1 c. à soupe (15 ml) de jus de citron
- ½ - ¾ c. à thé (2-3 ml) d’ail rôti en purée
- ¼ c. à thé (1 ml) de sirop d’érable
- Sel et poivre du moulin


Préparation :

1. Faire cuire les haricots verts dans l’eau salée durant 10-12 minutes ou jusqu’à tendres. Les passer à l’eau froide et laisser reposer jusqu’à complet refroidissement.

2. Dans un petit bol, fouetter ensemble l’huile d’olive, le jus de citron, l’ail rôti, le sirop d’érable, le sel et le poivre.

3. Disposer dans un saladier les petites tomates, les haricots verts cuits, l’échalote sèche, et le persil plat. Verser la vinaigrette et touiller délicatement.

4. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire et servir.

Source : Maripel


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 10 août 2015

CRÈME DE PETITS POIS À LA MENTHE ET AUX PIGNONS


En début d'été, j'avais fait l'essai d'un potage aux pois verts. J'avais adoré et m'étais bien promise de récidiver. En feuilletant récemment mon livre Bistro Bistro de  Jean-François Plante, j'ai déniché cette recette que j'ai finalement retracée ici.  Ça me semblait trop bon.  J'avais tous les ingrédients, y compris la menthe qui pousse à profusion sur notre terrain. Aucune hésitation! Je devais faire.  Je me suis affairée la semaine dernière, durant une de ces journées fraîches que nous avons eu, à cuisiner cette soupe. Je n'ai pas changé grand chose à la recette, si ce n'est que d'utiliser une crème à cuisson moins grasse que suggéré. Cela pourrait  être du lait, et ce serait tout aussi bien Wouah!  La menthe apporte énormément de fraîcheur, et s'harmonise parfaitement aux petits pois. C'est exquis.  Définitivement à refaire!


Ingrédients : pour 4-5 portions

- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
- 1 c. à soupe (15 ml) de beurre
- 4 gousses d’ail, émincées
- 1 oignon jaune, coupé en dés
- Sel et poivre du moulin, au goût
- 2 c. à thé (10 ml) d’herbes salées du Bas-du-Fleuve (maison pour moi)
- 1 pomme de terre, pelée et coupée en dés
- Env. 1 lb (500 g) de petits pois surgelés
- 3 tasses (750 ml) de bouillon de poulet (maison pour moi)
- 4 c. à soupe (60 ml) comble de menthe fraîche, hachée
- 6 c. à soupe (90 ml) de persil (plat) frais, haché
- 1 tasse (250 ml) de crème 35% (15% à cuisson pour moi)
- 2 c. à soupe (22 g)) de noix de pin grillées
- 4 petites feuilles de menthe fraîche

Préparation :

- Dans une casserole, faire fondre le beurre dans l’huile. Y faire suer et dorer l’ail avec l’oignon à feu moyen environ 5 minutes. Saler et poivrer au goût.

- Ajouter la pomme de terre, les petits pois et les herbes salées, puis faire cuire 5 minutes.

- Mouiller avec le bouillon de poulet et laisser mijoter environ 20 minutes, jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Retirer du feu. - Incorporer la menthe et le persil hachés, puis laisser tiédir un peu.




- Passer le tout au robot culinaire ou au mélangeur jusqu’à l’obtention d’un velouté lisse et onctueux.

- Remettre dans la casserole, ajouter la crème et fouetter un peu. Chauffer de nouveau à feu moyen 5 minutes. Rectifier l’assaisonnement.

- Servir fumant, décoré de noix de pin grillées et de feuilles de menthe fraîche

Source : Jean-François Plante, Bistro Bistro, Les Éditions de l’Homme, 2011, vu sur V Télé- émission C’est extra!


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 7 août 2015

BISCUITS AU GINGEMBRE, RAISINS SECS ET PACANES


Il me tardait d'essayer le tout nouveau four de ma cuisinière flambant neuve, et surtout pour la pâtisserie. Et puis, durant les rénos de ma cuisine, j'avais fait une nouvelle acquisition, Le grand livre des biscuits, et j'avais très hâte de pouvoir tester quelques une de ses recettes. Celle-ci est la deuxième. La première s'étant avérée un échec puisque j'avais testé avec mon petit four de comptoir à notre retour à la maison. Pour le présent essai, j'ai dû faire certains ajustements au niveau des quantités de farine. La pâte était trop collante pour être manipulée. À la lumière de ces deux essais, je devrai être vigilante lors de mes prochains tests des recettes de ce livre. Pour la préparation,  je n'avais pas assez de raisins secs; j'ai substitué par des pacanes, mais d'autres noix feraient tout aussi bien l'affaire. Et si vous préférez, ne mettez que des raisins secs tout comme dans la recette originale. Cela dit, ces biscuits sont fantastiques: tendres et au délicieux goût piquant de gingembre. Le zeste d'orange qui y est ajouté joue tout en subtilité.Un coup de cœur pour le délicieux goût de ces biscuits.!


Ingrédients :

- 1 ½ tasse (210 g) de farine tout usage (j’ai dû ajouter ¼ tasse/30 g de + pour que la pâte soit moins collante à façonner; ajuster si nécessaire)
- 1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
- 1 c. à thé (5 ml) de gingembre moulu
- 1 c. à thé (5 ml) de zeste d’orange
- ½ c. à thé (2,5 ml) de sel
- ½ c. à thé (2,5 ml) de cannelle moulue
- ¾ tasse (150 g) de sucre divisé (vous aurez peut-être besoin d’un peu plus pour l’enrobage de la pâte; ajouter si nécessaire)
- ½ tasse (90 g) de cassonade tassée
- ½ tasse (120 g) de beurre ramolli
- 1 œuf
- 3 c. à soupe (45 ml) de mélasse
- 1 c. à thé (5 ml) d’extrait de vanille
- ½ tasse (80 g) de raisins secs
- ½ tasse (52 g de pacanes entières rôtis, émiettées (vous pouvez aussi mettre d’autres types de noix , ou si vous préférez, utiliser des raisins secs


Préparation :

- Préchauffer le four à 375 °F (190 °C). - Graisser ou tapisser de papier parchemin des plaques à pâtisserie.

- Dans un bol moyen, mêler la farine, le bicarbonate de soude, le gingembre, le zeste d’orange, le sel et la cannelle. Y ajouter les raisins secs et les pacanes émiettées. Mélanger et réserver.

- Dans un grand bol, au batteur électrique à vitesse moyenne, battre ½ tasse (100 g) de sucre, la cassonade, et le beurre 2 minutes, ou jusqu’à ce que le mélange soit léger et moelleux. Ajouter l’œuf, la mélasse et l’extrait de vanille. Battre une minute.

- Ajouter le mélange de farine e et brasser jusqu’à ce que ce soit bien homogène.

- Dans un petit bol, disposer le ¼ tasse (50 g) de sucre restant (en rajouter au besoin si nécessaire durant l’étape suivante).

- Prélever 1 c. à soupe (15 ml) de la pâte à biscuits et façonner en boule. Rouler dans le sucre. Déposer à 1 ½ po (4 cm) de distance sur les plaques préparées.

- Cuire au four 10 minutes ( 9 minutes à convection pour moi), ou jusqu’à ce que les bords soient cuits et le centre encore un peu mou.

- Au sortir du four, laisser refroidir deux minutes sur les plaques. Transférer sur des grilles de refroidissement et laisser refroidir complètement.

Rendement : environ 3 douzaines  

Source : déclinaison d’une recette de Le grand livre des biscuits, Édition Broquet, 2012



IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 5 août 2015

SALADE DE PENNE AUX PETITS POIS ET AU JAMBON


Il y a de ces associations d'aliments qui sont pratiquement incontournables pour moi. Quand je pense petits pois en accompagnement, je les associe pratiquement toujours avec du jambon. Ne me demandez pas pourquoi, mais c'est ainsi. J'adore cette combinaison du sucré du petit pois avec le salé du jambon. C'est pourquoi cette salade trouvée ici m'a plu tout de suite. Quelques ajouts et modifications plus tard, voici le résultat... J'oubliais de dire que j'ai mis à profit encore une fois les petits tomates et les herbes fraîches du jardin. C'est la saison après tout! C'est tout bon et très frais. Miam!


Ingrédients : pour 4-5 portions

- 1 paquet (375 g) de penne tricolores
- 2 tasses (environ 280 g) de jambon en petits dés
- 1 ½ tasse (200 g) de petits pois verts surgelés
- 15 tomates cerises coupées en deux
- ½ tasse (28 g) de persil plat ciselé
- ¼ tasse (20 g) de ciboulette ciselée

Vinaigrette

- ½ tasse (75 g) d’oignon rouge haché en petits dés
- 3 c. à soupe (45 ml) d’huile d’olive
- 2 c. à soupe (30 ml) de vinaigre de vin blanc
- ½ c. à thé (2 ml) de sel
- Poivre au goût
- ½ c. à thé (2 ml) de miel
- ½ c. à thé (2 ml) de moutarde de Dijon
- 1 gousse d’ail au presse-ail


Préparation :

1. Dans une petite casserole, porter de l’eau salée à ébullition. Ajouter les pois verts, mettre le couvercle et fermer le feu. Laisser reposer quelques minutes hors du feu. Égoutter et rafraîchir. Disposer dans un saladier.

2. Dans une grande casserole d’eau bouillante salée, cuire les penne selon les indications de l’emballage. Égoutter et rafraîchir. Égoutter de nouveau et mettre dans le saladier.

3. Entre-temps, dans un petit bol, mélanger l’oignon rouge, l’huile d’olive, le vinaigre de vin blanc, le sel, le poivre, le miel, la moutarde et l’ail; laisser reposer 10 minutes afin que les saveurs se marient. Ajouter le mélange d’oignons aux pâtes. Réserver.

4. Disposer dans le saladier les dés de jambon, les tomates cerises, et les herbes fraîches. Touiller délicatement et servir.

Source : déclinaison d’une recette de Choix du Président


IMPRIMER LA RECETTE