vendredi 24 mars 2017

MUFFINS AUX BANANES ET PÉPITES DE CHOCOLAT


Cela faisait un moment que je n'avais pas cuisiné avec des bananes. Elles commençaient d'ailleurs à s'accumuler dans mon congélo. Il fallait que j'y remédie. J'ai trouvé  ici cette belle recette de muffins qui, j'en étais certaine, seraient tout moelleux à cause du babeurre qu'ils contiennent,. J'ai réduit légèrement la quantité de sucre utilisé, et ajouté des mini-pépites de chocolat, un incontournable à mon avis avec les bananes. Le rendement est important. J'avais rempli à ras-bord les cavités de mes moules, ce qui n'a pas facilité le démoulage après la cuisson. Je vous suggère de remplir au 2/3. Ce sera plus simple au démoulage, et vous obtiendrez certainement quelques muffins de plus. Ces muffins sont hyper moelleux comme je m'y attendais, et pas trop sucrés. L'ajout de pépites de chocolat s'est avéré une excellente idée. De délicieux muffins! 



Ingrédients : 16 gros muffins ou 18 moyens

- ½ tasse (115 g) de beurre, mou
- ¾ tasse (150 g) de sucre
- 3 œufs, battus
- 3 bananes mûres, réduites en purée
- 1 tasse (120 g) de farine tout usage
- 1 tasse (120 g) de farine de blé entier
- Une pincée de sel
- 2 c. à thé (10 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- ½ c. à thé (2 ml) de bicarbonate de sodium
- 1 tasse (250 ml) de babeurre
- 1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille
- ½ tasse (94 g) de mini-pépites de chocolat mi- sucré


Préparation :  

1. Préchauffer le four à 375 °F (190 °C). Beurrer légèrement ou vaporiser d'huile les moules à muffins, ou utiliser des caissettes en papier.  

2. Dans un grand bol, fouetter le beurre avec le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux. Incorporer les œufs et les bananes en purée en fouettant. Réserver.  

3. Dans un autre bol, mélanger les farines, le sel, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et les pépites de chocolat.  


4. Ajouter graduellement les ingrédients secs aux ingrédients liquides en alternant avec le babeurre (lait de beurre). Ne pas trop mélanger. Incorporer l'extrait de vanille.  

5. Remplir aux deux tiers les moules à muffins préparés (pour muffins moyens). Cuire environ 20-22 minutes au four ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré dans la pâte en ressorte sec.  

6. Laisser refroidir les muffins pendant 10 minutes avant de les démouler. Servir.

Source : déclinaison d’une recette de Plaisirs Laitiers


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 22 mars 2017

GALETTES DE VEAU À L’ANGLAISE EN BURGERS


J'ai tout de suite été attirée par cette recette Messidor. J'étais certaine que ces galettes de viande seraient bien goûteuses. J'ai doublé les quantités et pensé servir en burger. J'ai garni chaque boulette de fromage Oka, et tartiné une des tranches du pain de chacun des burgers  d'une des deux moutardes utilisées pour la viande. Un rappel du goût des galettes finalement! J'ai servi avec les garnitures habituelles et des frites. Excellent! Ces galettes de veau sont vraiment trrrès bonnes. Mon intuition ne m'avait pas trompée hihi. À refaire!


Ingrédients : pour 4-5 burgers

- 1 lb (454 g) de veau haché maigre
- 1 gros œuf
- 2 c. à thé (10 ml) de moutarde de Dijon
- 2 c. à thé (10 ml) de moutarde à l’ancienne
- 6 c. à soupe (34 g) de chapelure panko
- 2 c. à thé (10 ml) de sauce Worcestershire
- 2 c. à soupe de coriandre émincée (mis 2 c. à soupe (30 ml) de persil + 2 c. à thé (10 ml) purée de coriandre en tube)
- Ajout : 1 c. à thé (5 ml) d’ail rôti
- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
- 1 c. à thé (5 g) de beurre
- Sel, poivre et paprika au goût
- 4-5 pains à burger 
- Tranches de fromage Oka


Préparation :  

1. Dans un bol, réunir l’œuf, les deux moutardes, la sauce anglaise et la chapelure, bien mélanger avant d’ajouter le veau haché. Ajouter le persil et la purée de coriandre et façonner quatre à cinq grosses boulettes; saler, poivrer et saupoudrer de paprika.  

2. Cuire dans la matière grasse (huile et beurre) 5-7 minutes de chaque côté. Disposer des tranches de fromage Oka sur les galettes lorsque vous les retournez.  

3. Servir sur des pains avec des garnitures au choix : tomates, laitue, oignons etc.  

Note : j’ai garni une de tranches de chacun des pains de moutarde à l’ancienne.

Source : déclinaison d’une recette de « La cuisine de Messidor »


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 20 mars 2017

SAUTÉ D’ENDIVES À LA PANCETTA


J'ai été pendant longtemps à ne pas cuisiner très souvent les endives. J'avais l'impression d'ailleurs d'être toujours cantonnée dans les mêmes recettes. Depuis quelque temps, d'autres avenues me sont ouvertes, et j'aime beaucoup. Ce sauté d'endives a été déniché ici. J'ai fait quelques ajouts qui me semblaient intéressants, et quelques substitutions. Mon plat ne paie pas de mine. Les endives à la cuisson avaient tendance à se défaire,  mais je vous garantis que c'est excellent hihi. La pancetta donne beaucoup de goût. Ce sauté accompagnera à merveille des grillades.



Ingrédients : pour 4 portions

- 2 c. à soupe (30 g) de beurre
- 1/3 tasse (46 g) de pancetta en dés
- Une bonne pincée de piment d’Espelette
- 1 gousse d'ail hachée
- 2 grosses échalotes françaises hachées finement
- 1 lb (454 g) d'endives
- ¼ tasse (60 ml) de vin blanc
- ½ tasse (125 ml) mélange laitier à cuisson 5%
- Une bonne poignée de persil plat haché
- Sel et poivre



Préparation :  

1. Couper les endives en deux sur le sens de la longueur. Réserver.  

2. Dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter les dés de pancetta et faire revenir 5 minutes à feu moyen. Ajouter le piment d’Espelette, l'ail et les échalotes, puis laisser cuire environ 3 minutes à feu doux.  

3. Ajouter les endives, le vin blanc et la crème. Assaisonner au goût. Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes.



4. Retirer les endives de la casserole et faire réduire la sauce jusqu'à ce qu'elle soit crémeuse.

5. Remettre les endives dans la sauce et bien enrober.  

6. Déposer le tout dans un plat de service et parsemer de persil.  

Source : déclinaison d’une recette d’Endives Diva


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 17 mars 2017

PANNA COTTA AU CITRON MEYER ET AUX BLEUETS


Pour une troisième semaine, je vous présente une recette où le citron Meyer est à l'honneur. J'adore la panna cotta et, lorsque je reçois, je trouve que c'est un petit dessert bien joli à présenter. Celle que je vous offre aujourd'hui a été dénichée ici, et j'en ai fait une version un peu allégée en utilisant un mélange laitier réduit en gras. Sinon, une crème à cuisson réduite en gras fera l'affaire. Si cela ne vous préoccupe pas, faites comme dans la recette originale en utilisant la crème 35%. J'ai réduit le volume des portions pour m'adapter à la grosseur de mes verrines. Cela donne quand même des portions très raisonnables. Ces panna cotta sont garnies de bleuets, mais d'autres petites baies seraient tout aussi intéressantes à utiliser. Ces panna cotta sont parfumées très agréablement par le citron et ne sont pas trop sucrées. Excellent petit dessert!



Ingrédients :

- 1 tasse (250 ml) de mélange laitier à cuisson 5% (ou de la crème 15% à cuisson)
- 1/3 tasse (65 g) de sucre
- Le zeste de ½ citron Meyer coupé en larges lanières
- 1 c. à soupe (10 g) de gélatine sans saveur
- 1 tasse (250 ml) de babeurre
- ¼ tasse (60 ml) de jus de citron Meyer
- ½ tasse (74 g) de bleuets, ou autres petits fruits à votre choix



Préparation :

1. Dans une casserole, mélanger ¾ tasse (180 ml) du mélange laitier, le sucre et le zeste de citron. Cuire à feu moyen, en brassant, pendant 3 minutes ou jusqu’à ce que le mélange soit fumant et que le sucre soit dissous. Retirer la casserole du feu, couvrir et laisser reposer pendant 10 minutes.

2. Entre-temps, verser le reste de la crème dans une autre petite casserole et saupoudrer de la gélatine. Laisser gonfler pendant 5 minutes. Chauffer à feu moyen-doux, en brassant souvent, jusqu’à ce que la gélatine soit dissoute.




3. Incorporer la préparation de gélatine au premier mélange. À l’aide d’une écumoire, retirer le zeste de citron. Ajouter le babeurre et le jus de citron et mélanger. Répartir la préparation crémeuse dans cinq petites verrines d’une capacité de ½ tasse (125 ml) chacun. Couvrir et réfrigérer pendant environ 4 heures ou jusqu’à ce que les panna cotta aient pris. (Vous pouvez préparer les panna cotta à l’avance. Elles se conserveront jusqu’à 2 jours au réfrigérateur.)

4. Au moment de servir, garnir les panna cotta des bleuets.

Rendement : 4 verrines de ± ¾ tasse (±180 ml) ou 5 verrines de ± ½ tasse (±125 ml)

Source : déclinaison d’une recette Coup de Pouce


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 15 mars 2017

CUISSES DE POULET DÉLICE


Vous vous cherchez un plat simple, rapide de préparation et qui ne sacrifie aucunement le bon goût. En voici un que j'ai déniché ici et qui sera parfait pour les soirs de semaine. Je n'ai pas changé d'un iota la recette. Elle me semblait tout à fait correcte. Rien de compliqué, et ce sont des ingrédients que nous avons pratiquement toujours sous la main. Vous pourriez utiliser des pilons, ou des poitrines de poulet à la place des cuisses, et ce serait tout aussi bon. Ce n'était pas précisé dans la recette, mais j'ai arrosé à quelques reprises de la sauce à même le plat durant la cuisson. Un petit plat sans prétention vraiment excellent. J'ai servi avec  du brocoli, ainsi que du riz que j'ai nappé de la sauce. Miam!



Ingrédients : pour 4-6 portions

- 4 à 6 cuisses de poulet
- 1 oignon haché finement
- 1 à 2 (grosses) gousses d'ail émincées
- ¼ tasse (35 g) de poivron vert haché finement
- ¼ tasse de céleri (35 g) haché finement
- 1/4 tasse (60 ml) de ketchup rouge
- ¼ tasse (45 g) de cassonade
- ¼ tasse (60 ml) de mélasse
- ¼ tasse (60 ml) d'eau
- 1 c. à thé (2,3 g) de moutarde sèche
- 2 c. à soupe (30 ml) de sauce soya


Préparation :

1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

2. Déposer les cuisses de poulet dans un moule rectangulaire.

3. Mélanger tous les ingrédients et verser sur les cuisses de poulet.

4. Cuire entre 1h00 et 1h30. Servir avec des légumes et du riz.

Note : j’ai arrosé de la sauce à quelques reprises durant la cuisson. 

 La recette se congèle.

Source : Recettes du Québec


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 13 mars 2017

FONDUE PARMESAN EN CROÛTE DE NOIX


Il y a plusieurs années, lorsque je suis arrivée en Montérégie, j'ai cherché en vain des fondues parmesan. Quand je demandais dans les épiceries, on ne connaissait pas ce produit. Et pourtant, dans mon Bas-St-Laurent natal, ces petits carrés fromagés étaient dans toutes nos épiceries depuis déjà un certain temps. Il a fallu un bon moment avant que ce produit arrive en ville hihi. J'ai bien tenté à quelques reprises d'en cuisiner, mais les recettes que j'ai testées se sont avérées décevantes. En voyant cette recette de Ricardo, j'ai été séduite par l'idée de cet enrobage de noix suggéré. Cela donnerait beaucoup de goût. J'ai privilégié les pacanes que j'adore.

J'ai eu quelques embûches lors de la préparation. Le temps de réfrigération suggéré pour que le mélange de fromage soit suffisamment ferme pour être manipulé n'a pas été suffisant. J'ai aussi réalisé qu'il faudrait que ce soit beaucoup plus froid pour que je puisse vraiment travailler efficacement. Les fondues que je vous présente sont celles qui ont été façonnées au début, et avec toutes les difficultés que cela a comportées. Le mélange ramollissait très rapidement, s'étirait et devenait de plus en plus difficile à manipuler. Après avoir fait quelques fondues, j'ai décidé de mettre carrément mon plat au congélateur. J'ai laissé plusieurs heures afin que ce soit bien ferme. Ce n'est que dans ces conditions que j'ai pu préparer le reste du mélange. Pour le deuxième enrobage, celui des noix, je vous conseille fortement de réfrigérer vos fondues avant pour au moins une heure. Cela vous facilitera la vie. Inutile de vous dire que la préparation est plutôt salissante. Les ingrédients s'agglutinent rapidement sur les doigts. Vous aurez à vous laver les mains à plusieurs reprises hihi. Après avoir complété le dernier enrobage, j'ai congelé le tout dans un contenant en prenant soin de disposer du papier ciré entre chaque étage. J'ai sorti quand j'ai eu besoin, et fait la cuisson juste avant de servir à mes convives. Ricardo suggère de servir avec une petite salade de pousses. J'ai simplement présenté sur des feuilles de laitue Boston, et garni d'olives noires et vertes, ainsi que des petits cornichons sucrés. Si j'avais eu, des petits tomates cerises auraient été ajoutées pour mettre de la couleur dans l'assiette.

Le résultat valait toutes les embûches que j'ai connues. Ces fondues parmesan sont vraiment excellentes. La croûte de noix, comme je l'espérais, donne vraiment beaucoup de goût. N'hésitez surtout pas à les essayer. Et en espérant que les suggestions que je vous fais vous rendront la tâche plus facile qu'à moi hihi.


Ingrédients : pour 16 portions

- 1/3 tasse (75 g) de beurre
- ½ tasse (60 g) de farine
- 1 ¼ tasse (310 ml) de lait
- 3 tasses (270 g) de parmigiano reggiano, râpé
- 1 tasse (100 g)) de cheddar fort, râpé
 - 1 pincée de muscade
- Poivre
- Pincée de poivre de Cayenne  

Enrobage

- 1/3 tasse (40 g) de farine
- 4 œufs, légèrement battus (vous aurez peut-être besoin de quelques œufs supplémentaires)
- ¾ tasse (93 g) de chapelure (italienne pour moi)
- 2 tasses (222 g) de noix de Grenoble hachées finement (ou d'amandes ou de pacanes)
- Huile d'olive


Préparation :

1. Tapisser un moule carré de 9 po (23 cm ) d'une pellicule de plastique.

2. Dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter la farine et cuire pendant 1 minute à feu moyen en remuant. Ajouter le lait graduellement, en fouettant. Cuire en brassant constamment jusqu'à ébullition. Ajouter le parmesan, le cheddar et la muscade. Remuer jusqu'à ce que le fromage soit fondu. Poivrer.  

3. Verser le mélange dans le moule. Couvrir d'une pellicule de plastique et presser avec une spatule pour que la surface soit lisse et uniforme.  

4. Réfrigérer au moins 3 heures ou jusqu`à ce que le mélange soit ferme. (J’ai mis au congélateur pendant plusieurs heures.)  

5. Démouler et couper en quatre carrés, puis couper chaque carré en quatre triangles ou en cœur (voir note).  



Enrobage  

6. Placer la farine, les œufs, la chapelure et les noix dans 4 assiettes creuses. Montage  

7. Plonger chaque morceau dans la farine, les tremper dans les œufs battus puis dans la chapelure. Déposer sur la plaque. Une fois tous les morceaux enrobés de chapelure (je vous conseille de réfrigérer après cette étape pour environ 1 heure ou plus; les morceaux seront plus faciles à manipuler pour le deuxième enrobage), les plonger de nouveau dans les œufs battus, puis les enrober de noix hachées.  

8. Dans une poêle, dorer les fondues dans l'huile à feu moyen de 1 à 2 minutes de tous les côtés. Servir avec la salade de pousses.  (J'ai servi sur des feuilles de laitue Boston garnies d'olives et de cornichons- si j'avais eu, j'aurais ajouté quelques tomates cerises pour le contraste de couleur)

Note : Vous pouvez congeler les fondues au fromage avant (ce que j’ai fait) ou après la cuisson. Elles seront toutefois plus croustillantes si vous les faites dorer juste avant de les servir. Et pour changer, taillez la fondue parmesan en forme de cœur à l'aide d'un emporte-pièce? C'est fort joli !

Source : Ricardo


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 10 mars 2017

BISCUITS AU CITRON MEYER ET AUX GRAINES DE PAVOT


Depuis les fêtes, j'avais pris une petite pause biscuits hihi. Il faut dire qu'après avoir fait cuire plus de mille biscuits, j'avais comme une écoeurite aiguë. Quelques mois plus tard, j'ai eu l'envie de m'y remettre en voyant cette recette dans mon livre Le grand livre des biscuits. Je voyais une belle occasion d'utiliser mes citrons Meyer. Vous n'aurez aucun mal à préparer ces biscuits. La méthode est des plus traditionnelles. Le résultat est fantastique. Ces biscuits sont croustillants à l'extérieur et tendres à l'intérieur. Les graines de pavot ajoutent au croustillant du biscuit, et c'est un plus. Ceux-ci ont un goût exquis de citron. Un gros coup de cœur! Pour leur préparation, j'ai eu besoin du zeste de plusieurs citrons. Un petit truc pour vous éviter de perdre vos citrons après qu'ils aient été zestés... Pressez les citrons et congelez le jus dans des bacs à glaçons. Disposez par la suite dans un sac à congélation. Vous aurez ainsi une petite réserve.


Ingrédients :

- 1 tasse (200 g) de sucre
- ½ tasse (115 g) de beurre
- 1 œuf
- 2 c. à soupe (30 ml) de zeste de citron Meyer
- 2 c. à soupe (20 g) de graines de pavot
- 1 c. à soupe (15 ml) de jus de citron Meyer (si vous utilisez des citrons réguliers, remplacez par ¼ c. à thé (1 ml) d'extrait de citron ou de vanille)
- 1 ¾ tasse (310 g) de farine tout usage
- ¼ c. à thé (1 ml) de sel


Préparation :  

1. Dans un bol moyen, au batteur électrique à vitesse moyenne, battre le sucre et le beurre jusqu’à ce que léger et moelleux.  

2. Ajouter l’œuf, le zeste de citron, les graines de pavot, et le jus de citron en battant jusqu’à homogène.  

3. Mélanger ensemble la farine et le sel et ajouter à la préparation en battant jusqu’à ce que le tout soit bien mêlé.

4. Recouvrir d’une pellicule plastique et réfrigérer pour deux heures.

5. Tapisser deux à trois plaques à pâtisserie de papier parchemin.  



6. Préchauffer le four à 325 °F (160 °C).

7. Prélever 1 c. à soupe rase (15 ml) de pâte à biscuits et façonner en boule. Disposer sur la plaque. Répéter l’opération avec le reste de la pâte. Laisser 2 po (5 cm) d’écart entre chaque boule.

8. Cuire au four durant 15 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient cuits.  

9. Laisser reposer 2 minutes sur les plaques. Disposer par la suite sur des grilles de refroidissement. Laisser refroidir complètement.  

Rendement : donne un peu plus de 3 douzaines

Truc : pour la préparation de ces biscuits, j’ai eu besoin du zeste de plusieurs citrons; si vous ne prévoyez pas utiliser rapidement le jus de ces citrons, pressez les citrons et congelez le jus dans un bac à glaçons – disposer par la suite dans un sac à congélation bien identifié pour usage futur.  

Source : déclinaison d’une recette de Le grand livre des biscuits, Édition Broquet, 2014


IMPRIMER LA RECETTE