mercredi 27 mai 2015

SALADE DE MACARONI ET DE CREVETTES NORDIQUES


Toutes les mamans de ce monde ont déjà entendu cette sempiternelle question " Qu'est-ce qu'on mange pour souper?" Aujourd'hui, c'est moi qui pose la question à mon conjoint lol.  Avec la chaleur qui s'est installée ces derniers jours, inutile de vous dire ce que ma tendre moitié m'a répondu. Si j'ai développé un intérêt pour la préparation des salades, c'est bien grâce à lui. J'ai pensé faire une salade de pâtes. Mes provisions de diverses pâtes alimentaires sont passablement limitées en ce moment. J'ai opté pour ce que j'avais, et qui convenait: des macaronis. De petites crevettes nordiques seraient parfaites avec ces pâtes. J'ai glané ici et là quelques idées sans pour autant être totalement certaine de ce que j'allais préparer. J'avais un feta grec tout crémeux dans mon frigo que j'ai écrasé et intégré aux autres ingrédients Je voulais qu'il se fonde carrément aux pâtes. Je n'ai pas trop mis parce que les crevettes sont déjà bien assez salées Si vous avez un feta plus sec, coupez-le plutôt en petits cubes pour éviter d'avoir une texture granuleuse en bouche. Drôle à dire, mais je n'étais pas du tout certaine du résultat. Avec tout ce qui nous est arrivé depuis l'automne dernier, j'avais le sentiment d'avoir un peu perdu la main. Hé bien! Il semble que non lol. Malgré que je ne trouve pas ma salade particulièrement belle visuellement, elle est excellente et savoureuse. La sauce a un petit côté piquant particulièrement intéressant et qui, je crois, est donné par le paprika fumé. Mon seul regret est de ne pas avoir assez mis de ciboulette. J'étais pressée par le temps, et n'avais pas le goût de retourner au jardin lol. Il se peut que vous n'ayez pas à utiliser toute la quantité de sauce préparée. Vous pouvez la conserver quelques jours au frigo, et l'utiliser à d'autres fins le moment venu. Cette salade est parfaite pour l'été.


Ingrédients : pour 3-4 portions

- 1 tasse (106 g) de macaroni (ou autres pâtes courtes)
- 1 ½ tasse comble (168 g) de crevettes nordiques
- ¼ tasse (30 g) de fromage feta crémeux émietté (de type bulgare ou grec) (si vous avez un feta plus sec, coupez en petits cubes)
- ½ gros poivron rouge en fines lanières
- 2 concombres libanais tranchés en rondelles
- 1 échalote sèche hachée finement
- 2/3 tasse (160 ml) d’artichauts marinés tranchés en quartiers (j’avais 6 mini artichauts)
- Ciboulette fraîche au goût (j’ai mis 1 c. à soupe (15 ml), mais je vous conseille d’en mettre au moins le triple)

Sauce

- 1/3 tasse (80 ml) de yogourt nature 0% de type grec
- 2 c. à soupe (30 ml) de mayonnaise
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile de pépins de raisins (ou de canola)
- 1 c. à soupe (15 ml) de jus de citron
- 1-2 c. à soupe (15-30 ml) de lait (pour ajuster la consistance)
- 1 c. à thé (5 ml) de moutarde de Dijon
- ½ c. à thé (2,5 ml) de paprika fumé
- ½ c. à thé (2,5 ml) de sirop d’érable
- 1 gousse d’ail au presse-ail
- Sel et poivre au goût

Préparation :

1. Faire cuire les pâtes selon les indications de l’emballage. Égoutter et rafraîchir.

2. Dans un petit bol, fouetter ensemble les ingrédients de la sauce.

3. Dans un saladier, disposer les pâtes rafraîchies et les crevettes. Ajouter le reste des ingrédients de la salade et la sauce. Touiller délicatement et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Servir immédiatement.

Note : il se peut que vous n’ayez pas besoin de toute la sauce; gardez là au frais pour usage ultérieur

Source : Maripel


IMPRIMER LA RECETTE

mardi 26 mai 2015

POTAGE AUX POIS VERTS ET AU CHÈVRE


Bonjour chers lecteurs et lectrices! Désolée de ne pas être davantage prolifique dans mes publications.  Disons que cuisiner n'est pas ma principale préoccupation en ce moment. J'aspire à des jours plus "normaux" si je puis le dire ainsi. Le chaos est heureusement  moins grand qu'à notre retour à la maison, il y a quelques semaines. C'est déjà ça de positif lol. Par contre, il  reste tant de choses à régler, et rien ne bouge du côté de nos assurances. On nous ignore complètement, ou bien nous avons  été complètement rayés de la liste. C'est frustrant et démotivant au quotidien. Je cuisine plus par nécessité. Et puis, je ne peux toujours pas utiliser le four de ma cuisinière, ce qui me limite énormément. Je ne sais pas combien de temps cette situation va durer. J'ai heureusement un four de comptoir pour me dépanner, mais justement: ça ne fait que me dépanner. Alors voilà pour l'explication sur la situation actuelle. Je reviens maintenant à mes derniers essais culinaires.

J'ai déjà dégusté un potage de petits pois verts, et j'avais vraiment beaucoup aimé. Par contre,  c'est une première pour moi que de les cuisiner ainsi.  Je me suis largement inspirée d'une recette de Marie-Claude Morin dans La Bible des soupes. J'aimais beaucoup  l'idée d'ajouter du chèvre crémeux à cette soupe. Ceux qui me suivent depuis longtemps le savent. J'adore ce fromage et je trouve qu'il constitue une bonne alternative au fromage à la crème. Il est moins gras, et ajoute une petite note aigrelette fort intéressante. J'étais donc vendue à cette belle idée. Pour la garniture, j'ai pensé intégrer une petite note salée faisant contraste au sucré des petits pois verts. Du bacon serait parfait. Cet ajout a créé un heureux contraste. Vraiment délicieux! J'y suis allée modérément, mais si vous aimez beaucoup, vous pouvez être plus généreux et gourmand lol.  Un gros coup de cœur pour moi!


Ingrédients : pour 4 portions

- 1 c. à soupe (5 ml) d’huile d’olive
- 1 oignon haché
- 2-3 grosses gousses d’ail haché finement
- 4 tasses (450 g) de petits pois verts surgelés ou frais
- 4 tasses (1 L) de bouillon de poulet chaud
- Une pincée de sel - Poivre au goût
- ¼ tasse (58 g) de chèvre crémeux
- Tranches de bacon cuit (calculer ½ -1 tranche par portion selon la gourmandise de chacun) (facultatif)


Préparation :

1. Dans une casserole, faire chauffer l’huile à feu moyen doux. Cuire l’oignon jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter l’ail haché et poursuivre la cuisson une minute de plus.

2. Ajouter les petits pois et bien mélanger.

3. Ajouter le bouillon de poulet et assaisonner. Porter à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter une vingtaine de minutes ou jusqu’à ce que les petits pois verts soient cuits.


4. Passer le mélange au bras mélangeur ou au robot culinaire.

5. Ajouter le chèvre au mélange et bien mélanger pour faire fondre le fromage.

6. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

7. Servir garni de tranches de bacon cuit émietté (si désiré)

Source : largement inspiré par Marie-Claude Morin, La bible des soupes, Les Publication Modus Vivendi

 IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 20 mai 2015

RILLETTES DE SARDINES AU CRÈVRE CRÉMEUX ET À LA MOUTARDE


Vous le savez, je ne suis pas une fan inconditionnelle de poisson. Par contre, je mange sans problème thon, saumon et sardines en boîte. Ce n'est déjà pas si  mal lol. J'aimais bien l'idée d'une rillette de sardines. C'est une manière différente, et aussi attrayante de les consommer. J'ai puisé  ici  et  mes idées pour me préparer ce petit encas qui se servirait très bien à l'apéro, tout comme entrée lors d'un repas. La préparation est rapide et simplissime. Au goût, c'est délicieux et bien goûteux. À refaire! Une très belle façon d'apprêter les sardines!


Ingrédients : pour 4 portions


- 1 boîte de sardines à l’huile
- 3 c. à soupe (env. 50 g) de chèvre crémeux tempéré
- 2 c. à thé (10 ml) de moutarde à l’ancienne
- 1 c. à soupe (15 ml) de jus de citron
- 2 bonnes cuillerées à soupe (30 ml) de ciboulette hachée
- 4 olives noires hachées finement
- 1 oreillette de tomate séchée hachée finement
- ¼ c. à thé (1 ml) de sauce sriracha (ou du sambal oelek, ou encore un soupçon de poivre de Cayenne)
- Sel et poivre au goût


Préparation :  

1. Bien égoutter les sardines.  

2. Disposer dans un petit bol, et les écraser à la fourchette.  

3. Ajouter le fromage de chèvre et mélanger jusqu’à homogénéité.  

4. Ajouter la moutarde et le jus de citron et bien amalgamer.

5. Ajouter le reste des ingrédients et mélanger à nouveau.  

6. Servir avec des craquelins ou du pain baguette  

Source : inspiré par les recettes d’«Amandine Cooking » et «La cuisine d’Agnès »



IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 14 mai 2015

PILONS DE POULET CROUSTILLANTS AU SÉSAME


En ce moment, je recherche la simplicité dans la préparation de mes plats de tous les jours. Je n'ai vraiment pas la tête à entreprendre des recettes complexes. Par contre, je tiens à ce que ce soit savoureux. J'ai déniché sur Coup de Pouce cette recette qui, à la base, se fait avec des ailes de poulet. Très rare que j'achète! Disons que je préfère les pilons qui ont plus de chair lol. J'ai donc  adapté la cuisson pour des pilons. Je trouvais qu'il manquait une petite note piquante. J'ai simplement ajouté un peu de poivre de Cayenne à la panure, et je vous avoue que cela fait une différence. Ne vous gênez donc pas! À la dégustation, ces pilons sont excellents, mais j'ai trouvé la panure un peu pâteuse. Peut-être qu'en réduisant un peu la quantité de chapelure demandée au profit de plus de parmesan, cela aiderait. Ce serait à tester. Pour le service, j'ai privilégié une sauce tsatziki, mais une sauce barbecue serait tout aussi intéressante à présenter avec ces pilons. J'ai accompagné de ma petite salade de concombres présentée hier. Je n'ai pas ajouté de féculent à l'assiette. Cela nous permet  de manger davantage de légumes.


Ingrédients :

- 1 tasse (149 g) de chapelure
- 1/3 tasse (16 g) de parmesan râpé
- 1/3 tasse (49 g) de graines de sésame
- ½ c. à thé (2 ml) de paprika
- 3 lb (1,5 kg) de pilons de poulet (ou des ailes dont on aura préalablement coupé les bouts, et qu’on aura coupé en deux à l’articulation)
- ½ tasse (120 g) de beurre fondu
- sel et poivre du moulin
- Une bonne grosse pincée de poivre de Cayenne


Préparation :

1. Dans un plat peu profond, mélanger la chapelure, le parmesan, les graines de sésame, le paprika et le poivre de Cayenne. Saler et poivrer. Réserver.

2. Mettre le beurre fondu dans un plat peu profond. Réserver.

3. Tremper les pilons (ou les ailes) de poulet dans le beurre réservé, puis les enrober du mélange de chapelure réservé. Déposer sur une plaque de cuisson tapissée de papier-parchemin.


4. Cuire au four préchauffé à 400 °F (205 °C) pendant 40 minutes (les retourner à la mi-cuisson) ou jusqu'à ce que le jus qui s'écoule des pilons lorsqu'on les pique avec une fourchette soit clair. Poursuivre la cuisson sous le gril préchauffé du four de 1 à 2 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce qu'ils soient dorées et croustillants.

Note : si vous utilisez des ailes, la cuisson se fera à 375 °C (190 °C).

Source : déclinaison d’une recette Coup de Pouce


 IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 13 mai 2015

SALADE DE CONCOMBRES AUX OLIVES


Je vous disais hier que j'avais un peu cuisiné ces derniers jours. Je partagerai avec vous les quelques recettes que j'ai faites récemment, mais ne peux garantir que je serai très assidue dans les prochaines semaines. Vous ne serez pas surpris de savoir que le goût d'une salade m'est venu hihi. Les salades et moi, c'est une histoire d'amour depuis fort longtemps.

Je vous ai déjà parlé d'un chef cuisinier qui fait des dégustations à mon épicerie locale. À chaque semaine, Mario nous offre la possibilité de goûter à une recette de sa composition, et la partage avec nous. En me voyant récemment, et connaissant mon engouement pour les salades, il s'est empressé de me faire goûter à sa petite salade de concombre avec laquelle je suis tombée en amour lol. Aucune hésitation pour moi, je devais faire la recette. J'ai privilégié l'utilisation de yogourt sans gras pour la préparation de la vinaigrette. Mario nous conseille de faire dégorger le concombre avant de monter la salade; ceci afin d'éviter qu'il y ait de l'eau de végétation dans la vinaigrette. Si vous ne prévoyez pas manger la salade dans les minutes suivant son montage, je vous suggère vivement de le faire. Dans mon cas, la salade étant mangée rapidement, je n'ai pas jugé bon. J'ai utilisé des olives Kalamata épicées pour cette salade, et m'en suis félicitée. Cela relève définitivement le goût. L'aneth frais se marie parfaitement au concombre, mais si vous n'avez pas, je verrais tout plein de ciboulette fraîche la remplacer. Un délice cette salade, et très fraîche en bouche! Pour les chaudes journées de l'été, c'est la salade idéale pour vous rafraîchir. Pour mes propres besoins, je n'ai fait que la moitié de la recette de Mario, mais vous pouvez facilement servir 4 personnes avec la recette entière. Les petits concombres libanais feront merveille avec cette salade toute en simplicité.


Ingrédients : pour 4 portions

- 2 concombres anglais pelés et coupés en fines rondelles (ou des concombres libanais; au moins 6)
- 20 olives Kalamata dénoyautées coupées en quatre (j’ai utilisé des Kalamata épicées)
- Sel et poivre

 La vinaigrette

- 1 c. à soupe (15 ml) d’aneth frais haché
- 1 c. à soupe (15 ml) de jus de citron
- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
- 2 c. à soupe (30 ml) de crème sure (yogourt nature % de type grec)
- Mon ajout :¼ c. à thé (1 ml) de sirop d’érable


Préparation :

1. Mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette.

2. Placer les rondelles de concombre dans une passoire, les saler et les laisser dégorger 30 minutes. (Pas jugé nécessaire, la salade se mangeait dans un délai rapide)

3. Les rincer, les égoutter, les sécher et les déposer dans un saladier. Ajouter les olives et la vinaigrette. Bien mélanger et servir.

Variante: utiliser de la ciboulette fraîche comme herbe.

Source : déclinaison d’une recette de Mario Laliberté, chef exécutif, LA CUISINE D’AUJOURD’HUI


IMPRIMER LA RECETTE

mardi 12 mai 2015

VELOUTÉ DE CHOU-FLEUR AUX TOMATES




Bonjour à vous tous mes lecteurs! Je ne vous ai pas oublié ces dernières semaines, mais disons que de cuisiner n'était pas vraiment une priorité. Je recommence doucement à le faire, mais j'ai plusieurs entraves en ce moment qui m'empêchent de le faire normalement. J'ai récupéré mes électros, mais dans un piteux état. Je ne peux utiliser le four de ma cuisinière en ce moment, et je ne sais pas quand ce problème sera réglé. Je vous épargnerai les raisons de cette situation, mais le problème est là, et nous sommes tributaires de nos assurances. J'espère sincèrement pouvoir obtenir de nouveaux électros. Après tout, ceux que j'avais étaient flambants neufs, et ce que j'ai récupéré fait vraiment pitié,  et en moins bon état que mes anciens électros. C'est vous dire!!!

Rien n'a été simple depuis l'incendie, et ça se poursuit. En fait, je devrais plutôt dire depuis les rénos de notre cuisine lol. J'aime mieux en rire parce que c'est pathétique.  Alors voilà! Je ne vous promets pas de publier aussi régulièrement qu'auparavant. La situation ne me le permet pas pour l'instant, et je ne sais pas combien de temps tout cela va durer. Bien évidemment, je souhaite que les choses se règlent rapidement, mais si je me fie à ce qui s'est passé jusqu'à maintenant, rien n'est moins sûr.

Ce que je vous offre aujourd'hui est un bon velouté de légumes qui m'a été inspiré par cette recette. Avec le temps frais des derniers jours, cette bonne soupe est tout à fait de circonstance, et me réconforte. Je dirais que c'est le goût des tomates qui ressort en premier, et celui du chou-fleur par la suite. J'y ai ajouté un peu de piquant pour donner du punch, ainsi qu'une croûte de parmesan pour le bon goût qu'elle donne. J'y ai aussi  intégré un peu de lentilles pour l'apport protéiné. Il y en a peu, mais vous pouvez en mettre davantage. Le velouté n'en sera que plus épais. Si nécessaire, ne vous gênez pas pour rajouter un peu de bouillon. Au dernier moment, j'ai ajouté tout plein de ciboulette fraîche (ma première cueillette du printemps dans le jardin) que j'ai mélangé au velouté.  Cela ajoute énormément de fraîcheur. Le résultat final  est fort intéressant. J'espère que cela vous plaira autant qu'à moi.




Ingrédients : 4-5 portions

- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
- 1 oignon haché
- 1 blanc de poireau
- 4 tasses (1 litre) de bouillon de poulet
- Environ 1 ¾ tasse (405 g) de tomates en boîte avec leur jus
- 1 carotte pelée et hachée
- 1 branche de céleri haché
- 6 gousses d’ail coupées en deux et dégermées
- 1 croûte de parmesan (facultatif)
- ½ chou-fleur en gros bouquets
- 1-2 c. à soupe (14-28 g) de lentilles corail
- Sel et poivre au goût
- Une petite pincée de flocons de piment ou de poivre de Cayenne
- Herbes salées au goût (facultatif)
- Ciboulette ciselée au goût


Préparation :  

1. Dans une casserole, faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen doux. Y faire cuire l’oignon et le poireau jusqu’à ce qu’ils soient tendres.  

2. Mouiller de bouillon de poulet. Ajouter les tomates, la carotte, la branche de céleri, les gousses d’ail en moitié, de sel et de poivre, des flocons de piment et de la croûte de parmesan. Porter à ébullition, et baisser le feu. Laisser mijoter 15 minutes.

3. Ajouter le chou-fleur et les lentilles et reporter l’ébullition. Baisser le feu à nouveau, et laisser mijoter encore 15 minutes.


4. Retirer la croûte de parmesan et passer le mélange au robot culinaire ou au bras mélangeur.

5. Ajouter les herbes salées au goût si désiré (ou simplement assaisonner pour rectifier, si nécessaire).  
6. Ajouter de la ciboulette fraîche ciselée au goût et servir.

Note: si trop épais, ajoutez un peu de bouillon pour éclaircir.

Source : inspiré par une recette d’Allrecipes



IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 24 avril 2015

POUDING AU CHOCOLAT (2)


Je complète la boucle de l'épisode condo de ces trois derniers mois en vous présentant une très vieille recette de famille. C'est aussi pour moi, une manière de rendre un hommage tout particulier à des gens que j'aime, et qui ont été d'un support incroyable durant ces mois difficiles. Durant notre séjour au condo, je venais une fois par semaine à notre maison lorsque les travaux de reconstruction ont débuté. J'allais voir  l'avancement des choses. Très souvent, je devais me rendre chez mes voisins d'à côté pour leur rapporter vaisselle ou plat. C'est que dans leur immense générosité, ils nous donnaient à chaque visite plein de petits plats: pâtisseries, pain, brioches, soupes et j'en passe. Ils nous ont même invité  plus d'une fois à partager un repas avec eux.  J'ai passé plusieurs beaux moments avec eux, et ils m'ont fait beaucoup rire. Inutile de vous dire que cela me faisait un bien immense. Ce que je partage avec vous aujourd'hui, c'est un dessert que j'ai dégusté chez eux une première fois, et que j'ai refait au condo par la suite. Ma voisine m'a gentiment fait une photocopie de la recette de son vieux cahier de ses meilleures recettes écrites à la main. Sa feuille est jaunie et toute tachée de chocolat hihi. C'est vous dire que ce pouding a été fait de nombreuses fois dans sa chaumière.



Je n'ai fait qu'une très légère modification à la recette originale de ma voisine qui m'avouait avoir fait le même genre de changement au fil du temps; cela concerne la crème. Si vous préférez ne pas utiliser, mettez du lait comme dans la recette originale. Ce pouding au chocolat est comparable à un mi-cuit, et la sauce demeure un peu liquide. Vous pouvez ajouter une peu plus de farine à la sauce si vous préférez que ce soit plus épais. J'ai ajouté un cinq minutes de cuisson supplémentaire mais dans le fond, le 40 minutes suggéré aurait été suffisant. C'est tout chocolaté, et étonnamment pas trop sucré. Un délice! Vous pouvez l'agrémenter au service d'une boule de crème glacée, ou d'un trait de crème. Tout chaud, c'est divinement cochon lol. 

Un merci tout spécial à  Judith pour cette belle douceur qu'elle a partagé avec moi, et aussi pour tout le reste...



Ingrédients :

Pâte

- 2/3 tasse (130 g) de sucre
- 1/8 c. à thé (0,5 ml) de sel
- 1/3 tasse (33 g) de cacao (ou un carré de chocolat; 1 oz/ 28 g)
- 2 c. à soupe (30 g) de beurre
- 1 ½ tasse (375 ml) de lait
- 3 c. à soupe (45 ml) de crème 15 ou 35% (ou la même quantité de lait)
- 1 tasse (120 g) de farine
- 2 c. à thé (10 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- ½ c. à thé (2,5 ml) d’extrait de vanille

Sauce

- ¾ tasse (135 g) de cassonade
- 2-3 c. à soupe (15-22,5 g) de farine
- 3 c. à soupe (19 g) de cacao
- ½ tasse (100 g) de sucre
- 1 ¾ tasse (310 ml) d’eau froide


Préparation :  

Pâte

- Mettre les ingrédients secs dans un bol.

- Ajoutez le beurre et le chocolat fondu (s’il y a lieu) et mélangez.

- Ajoutez le lait et la vanille et mélangez à nouveau. Versez dans un plat beurré de 8 x8 po 20,3 x20, 3 cm).

Sauce

- Mélangez les ingrédients secs.

- Ajoutez l’eau et brassez. (j’ai utilisé le fouet et mélangé vigoureusement pour que la préparation soit bien lisse)

- Versez la sauce sur la pâte.

- Cuire au four préchauffé à 350 °F (180 °C) durant 40-45 minutes

Source : inconnue - recette de la famille de ma voisine Judith V.




 IMPRIMER LA RECETTE