mercredi 26 avril 2017

MACARONI AUX FROMAGES AU CHORIZO


J'adore le macaroni au fromage, mais j'en fais rarement. En voyant cette recette de Ian Perreault ici, j'ai vite pris la décision. Il fallait que je le cuisine. Je trouvais qu'il manquait de légumes à ce macaroni. Je sais, c'est une manie chez moi que d'ajouter des légumes hihi, mais je trouve important. J'y ai donc ajouté du brocoli. Cela fait de la couleur dans l'assiette. J'ai fait quelques autres ajouts qui me semblaient judicieux. La quantité de chorizo suggérée me semblait bien insuffisante. J'ai doublé, et honnêtement, je pense qu'il aurait fallu que j'en mette encore plus. Je vous conseille d'ailleurs de le faire parce que le chorizo fait la différence, et qu'il donne tout son goût à ce plat de pâtes. Le macaroni contient trois fromages, dont un chèvre. J'ai privilégié un chèvre à l'ail, et je ne regrette pas du tout mon choix. Assurément, cela donne aussi beaucoup de goût. Avec les ajustements que je vous suggère, vous serez conquis, j'en suis certaine.



Ingrédients : pour 4 portions


- 2 c. à soupe (30 g) de beurre non salé
- 2 c. à soupe (15 g) de farine tout usage
- 2 tasses (200 g) de macaronis non-cuits
- 2 tasses (500 ml) de lait chaud
- ½ tasse (50 g) de cheddar fort
- ½ tasse (55 g) de mozzarella
- ¼ tasse (56 g) de fromage de chèvre frais (Chevrai à l'ail rôti)
- ½ tasse (72 g) de chorizo coupé en brunoise (ce que j’ai mis, mais vous conseille de mettre le double)
- 1 échalote française ciselée
- 2 gousses d’ail, hachées finement 
- 1 feuille de laurier
- 20 feuilles de persil plat
- 1 c. à thé (5 ml) de paprika fumé
- Sel et poivre noir, au goût
- 2 tasses (183 g) de brocoli en bouquets + tiges coupées, cuit

  Préparation :

1. Dans une casserole, faire revenir avec le beurre, le chorizo, l’échalote et la feuille de laurier. Ajouter l’ail haché et poursuivre la cuisson une minute. 

2. Ajouter la farine et laisser cuire encore 1 minutes environ, terminer avec le lait chaud et laisser cuire jusqu’à temps que la sauce épaississe légèrement.



3. Faire cuire les macaronis al dente, bien égoutter et ajouter à la sauce.

4. Ajouter le brocoli cuit et mélanger. 

5. Ajouter les trois fromages, ainsi que le paprika fumé, assaisonner au goût et remuer jusqu’à ce que tout le fromage ait bien fondu et que les pâtes soient parfaites. Terminer avec les feuilles de persil et servir.

Source : déclinaison d’une recette de Ian Perreault sur Zeste


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 24 avril 2017

SOUPE AUX POIS CASSÉS, QUINOA ET COUSCOUS ISRAÉLIEN



C'est le souvenir d'une délicieuse soupe dégustée récemment qui a motivé la préparation de cette dernière création. Pois cassés, quinoa, couscous israélien et lardons en étaient les ingrédients principaux. J'y suis allée au piffomètre pour son élaboration. Inutile de vous dire que c'est particulièrement goûteux. C'est le bacon utilisé qui donne tout son goût à cette soupe. Vous ajusterez à votre convenance la texture en ajoutant plus ou moins de bouillon. Salez avec parcimonie, le bacon l'étant bien assez. Évitez de trop cuire les pois cassés. Ils doivent demeurer très légèrement croquant sous la dent. Au final, la soupe est bien différente de celle que j'avais dégustée au départ  hihi, mais elle est excellente. Vraiment fière du résultat obtenu! C'est délicieux.


Ingrédients : pour 5-6 portions

- 3-4 tranches de bacon, hachées très finement
- 1 oignon haché
- 1 blanc de poireau haché
- 2-3 gousses d’ail, hachées finement
- 1/3 tasse (73 g) de pois cassés, rincés
- 6-7 tasses* (1,25 L) de bouillon de poulet
- 1 feuille de laurier
- ¼ tasse (44 g) de quinoa bien rincé
- ¼ tasse (34 g) de céleri haché finement
- 1 carotte hachée finement
- 1 pomme de terre moyenne hachée finement
- ¼ tasse (66 g) de couscous israélien
- Sel (peu) et poivre
- Herbes salées (facultatif) (peu, j’ai mis ½ c. à thé/2 ml)



Préparation :  

1. Dans une casserole, à feu moyen doux, faire cuire le bacon jusqu’à ce qu’il commence à dorer. Retirer de la casserole et bien égoutter. Réserver. Conserver 1- 1 ½ c. à soupe (15-22,5 ml) du gras dans la casserole.

2. À feu moyen, faire chauffer le gras de bacon et y faire revenir l’oignon et le poireau durant quelques minutes pour les attendrir. Ajouter l’ail haché, et poursuivre la cuisson une minute.  

3. Verser dans la casserole le bouillon de poulet et porter à ébullition. Ajouter les pois cassés et la feuille de laurier et reporter l’ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter à couvert durant 20 minutes.  

4. Ajouter le quinoa, le céleri, la carotte et la pomme de terre. Assaisonner et laisser mijoter 5 minutes.  



5. Ajouter le couscous et poursuivre la cuisson 10-12 minutes ou jusqu’à cuit.  

6. Ajouter le bacon réservé et mélanger. Retirer la feuille de laurier.  

7. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire ; ajouter les herbes salées à ce moment si désiré.  

8. Servir.

*Note : si nécessaire, vous pouvez ajouter du bouillon supplémentaire pour éclaircir la soupe.

Par Maripel


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 21 avril 2017

CARRÉS AU CITRON MEYER (2)


Je vous présente aujourd'hui une belle gâterie partagée par mon amie Annlou du forum de Recette du Québec. Une autre amie blogueuse, France a déjà testé sa recette et avait beaucoup apprécié.  Comme vous le savez, je suis addict au citron. Ces carrés ne pouvaient que me plaire. J'ai évidemment utilisé mes citrons Meyer pour leur préparation. La recette est d'une grande simplicité, est rapide à faire, et ne nécessite aucune cuisson. Avantage appréciable tout particulièrement l'été quand on veut éviter de partir le four! Annlou suggère une mince couche de glaçage. J'ai choisi une recette de Ricardo que j'ai  réduite au tiers. C'était plus que suffisant pour garnir les carrés. Ces carrés citronnés sont totalement décadents. Un gros coup de cœur! À refaire absolument! Merci Annlou pour cette belle recette de ta maman!


Ingrédients :

- Environ 8-9 biscuits Graham
- 1 boîte (300 ml) de lait condensé sucré
- 1/3 tasse (80 ml) de jus de citron  (Meyer pour moi)


Glaçage

- ¼ tasse (60 g) de beurre non salé ramolli
- ¾ tasse (75 g) de sucre à glacer
- 2 c. à thé (10 ml) de lait ou de crème
- ¼ c. à thé (1 ml) d’extrait de vanille


Préparation :  

1. Recouvrir le fond d'un moule de 8 x 8 po (20 x20 cm) de biscuits Graham.  

2. Mélanger le lait condensé sucré et le jus de citron.  

3. Verser sur les biscuits.  


4. Recouvrir d'une autre couche de biscuits.  

5. Recouvrir le tout d'un glaçage au beurre (mince couche).

6. Glaçage : disposer dans un bol le beurre, le sucre à glacer, le lait ou la crème, et l’extrait de vanille. Battre le mélange jusqu’à crémeux.  

Note : ces carrés ont avantage à être faits d'avance, ex. le matin pour le souper, afin de faire ramollir les biscuits.  

Source : recette de la mère d'Annlou partagée sur Recettes du Québec; pour le glaçage, déclinaison d'une recette de Ricardo


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 19 avril 2017

GRATIN IRLANDAIS


Avec mes gourmandises de Pâques, j'ai pris un peu de retard dans mes autres publications.  Ce gratin de pommes de terre et de chou a été réalisé il y a déjà quelques semaines. J'avais trouvé ici la recette. Est-ce vraiment un gratin typique d'Irlande? Je ne saurais dire, mais par contre je peux mentionner que le fromage artisanal suggéré, le Tomme de Grosse-Île, a été créé en hommage aux nombreux immigrants irlandais qui ont séjourné à Grosse -Île, île de quarantaine entre 1832 et 1937.  Si vous n'avez pas, vous pouvez utiliser un autre fromage du même type pour cuisiner ce délicieux gratin. Je n'ai fait que la moitié de la recette, ce qui correspondait davantage à mes besoins. J'ai servi pour accompagner du poulet, mais il sera aussi parfait pour accompagner d'autres pièces de viande.



Ingrédients : pour 6-8 portions

- ¼ tasse (60 g) de beurre non salé (beurre demi-sel pour moi)
- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
- 1 gros oignon, émincé
- 6 pommes de terre moyenne, tranchées finement
- Au goût, sel et poivre du moulin
- 2 tasses (160 g) de chou vert haché grossièrement
- 1 c. à thé (5 ml) de fécule de maïs
- 1 tasse (250 ml) de crème à cuisson 15 % (mélange laitier à cuisson 5 %)
- ½ tasse (125 ml) de bouillon de poulet
- 5 oz (150 g) de Tomme de Grosse-Île, en tranches minces, sans croûte (ou autre fromage à pâte semi-ferme)


Préparation :  

1. Dans un grand poêlon à feu doux, faire fondre le beurre et chauffer l’huile d’olive.  

2. Y faire revenir les oignons avec les pommes de terre pendant environ 30 minutes ou jusqu’à ce que le tout soit bien doré (20 minutes pour moi). Saler et poivrer au goût. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).  

3. Entre-temps, dans une grande casserole d’eau bouillante à feu vif, blanchir le chou pendant 3 ou 4 minutes. Le rincer à l’eau froide et l’égoutter.




4. Dans un plat à gratin d’environ 8 po x 12 po (20 cm x 30 cm), étaler le tiers du mélange de pommes de terre, puis le recouvrir de la moitié du chou. Répéter l’opération, en terminant par une couche de pommes de terre.  

5. Dans un petit bol, délayer la fécule de maïs dans la crème et le bouillon de poulet, puis verser lentement le mélange sur les légumes dans le plat. Recouvrir des tranches de fromage et cuire le gratin au four de 30 à 45 minutes ou jusqu’à ce qu’il bouillonne et qu’il soit bien doré.  

Note : j’ai fait la moitié de cette recette, et utilisé un moule plus petit

Secret du chef : plat d’accompagnement parfait pour accompagner une pièce de viande comme un bifteck ou une côte de porc

Source : IGA


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 14 avril 2017

MES GOURMANDISES DE PÂQUES 2017




Cette année, après plusieurs difficultés et même des flops, j'ai décidé de réduire un peu les confiseries de ma boîte de gourmandises de Pâques. Beaucoup de boulot, et quand certains résultats sont décevants, cela fait perdre un peu de motivation. Malgré tout, la boîte est bien garnie. J'ai aussi réalisé que mes gâteries sont majoritairement à base de chocolat blanc. Cela dit, je suis bien fière du résultat final. Chacune des gâteries est délicieuse et devrait être appréciée. Voici donc ce qui constitue ma boîte de gourmandises de Pâques cette année...




Boules tarte aux pacanes

Fudge au chocolat blanc, canneberges et abricots

Truffes au chocolat blanc à la lime

Truffes au chocolat blanc et au citron Meyer

Truffes au speculoos et chocolat blanc

Truffes « creamsicle »


Et  les enfants ne sont pas en reste...

Caramilk maison



Joyeuses Pâques!





jeudi 13 avril 2017

CARAMILK MAISON


Pour Pâques, j'aime à gâter tout mon monde, les grands comme les petits. Cette recette trouvée ici me semblait convenir parfaitement aux enfants. Par contre, j'ai privilégié le chocolat au lait comme enrobage.Pour la réalisation de ces caramilk maison, vous aurez besoin de mini-caissettes en papier. Il est important que le fond et aussi les parois des moules soient bien nappés de chocolat. Ce n'est pas précisé dans la recette originale, mais il est essentiel de le faire si vous voulez obtenir une gâterie qui se tient.  L'intérieur des caramilk est constitué de dulce de leche. Si j'avais eu plus de temps, j'aurais préparé un dulce de leche maison. Cela aurait été définitivement meilleur. Celui que j'avais était assez coulant, et j'ai eu quelques problèmes lorsque j'ai coulé le chocolat sur le dessus de la gâterie. J'ai dû remettre une couche de chocolat supplémentaire, ce qui a impliqué davantage de chocolat que dans la recette originale. Ceci dit ces caramilk sont bien bien bons. Je suis certaine que les enfants vont beaucoup aimer, et se coller en masse les doigts hihi.


Ingrédients : pour 16 bouchées de Caramilk

- 2/3 lb (10 oz/287 g /) de chocolat au lait haché (un peu plus 1 ½ tasse de pastilles de chocolat au lait)
- 1/3 tasse (80 ml) de dulce de leche
- 16 mini moules en papier


Préparation :

1. Dans un bain-marie, faire fondre ½ lb (227 g) du chocolat au lait (environ 1 ¼ tasse).  

2. Hors du feu, ajouter le reste du chocolat en remuant à l'aide d'une cuillère en bois.  

3. Verser 5 ml (1 c. à thé) de chocolat fondu dans 16 moules en papier pour mini-muffins de manière à couvrir le fond et les parois des moules d'une mince couche de chocolat. Réfrigérer 5 minutes.  




4. Répéter l'étape 3. Réfrigérer 5 minutes.  

5. Verser 5 ml (1 c. à thé) de dulce de leche dans chacun des moules. Réfrigérer 5 minutes.  

6. Couvrir le caramel de chocolat. Au besoin, faire refondre le chocolat dans le bain- marie. Réfrigérer de 10 à 15 minutes, jusqu'à ce que le chocolat soit figé. Si nécessaire, ajouter à nouveau du chocolat fondu sur le dessus.

Source : déclinaison d’une recette Pratico pratiques


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 12 avril 2017

TRUFFES « CREAMSICLE »


Je vous présente aujourd'hui la dernière des confiseries de ma boîte de gourmandises pour Pâques. La recette a été dénichée chez  Lili popotte et provient d'ici. Les "creamsicle", comme plusieurs d'entre vous j'en suis certaine, me font remonter à l'enfance. C'était une de mes friandises glacées préférées. De retrouver ce goût dans une truffe me plaisait vraiment beaucoup. Aucune complication à la préparation de la ganache, et le façonnage des truffes s'est fait sans difficulté. Cette gâterie a été agréable à faire. À la dégustation, toute fondante en bouche, cette truffe goûte vraiment les "creamsicle". Du gros plaisir à déguster! Cela plaira à ma gang, j'en suis certaine.



Ingrédients :

- ½ tasse (115 g) de beurre (non salé pour moi)
- Le zeste d'une orange
- 6 c. à soupe (90 ml) de crème 35%
- 12 oz /340 g de chocolat blanc en morceaux
- 1 c. à thé (5 ml) d'essence d'orange
- Colorant alimentaire orange (ou rouge et jaune)
- ½ tasse (50 g) de sucre à glacer


Préparation :  

1. Dans une casserole, faire fondre le beurre avec les zeste d'orange. Ajouter la crème et amener à ébullition.  

2. Retirer aussitôt du feu et ajouter le chocolat. Mélanger jusqu'à ce que le chocolat soit fondu et le mélange homogène. Ajouter l'essence d'orange et le colorant alimentaire puis bien remuer.  




3. Verser dans un plat et couvrir d'une pellicule plastique directement sur la préparation. Réfrigérer au moins 2 heures ou jusqu'à ce que le mélange raffermisse.

4. Dans un petit bol, disposer le sucre à glacer.  

5. Prendre un peu de la ganache avec une cuillère et la rouler rapidement dans les mains pour en faire une boule.  



6. Rouler les boules de truffes dans le sucre en poudre.

7. Garder au frais au réfrigérateur ou congeler.

Rendement : 40 truffes; j’ai fait plus petit et obtenu 55 truffes  

Source : Une recette de Cooking Classy adapté par « Lili popotte »



IMPRIMER LA RECETTE