mardi 25 novembre 2014

PÂTÉ CHINOIS AU PORC EFFILOCHÉ


Me revoici! Les rénos ne sont pas terminées, mais ça avance. Des délais pour certaines choses, et quelques problèmes à régler, mais je devrais avoir une cuisine à peu près fonctionnelle la semaine prochaine. Nos armoires du haut sont enfin arrivées et de la bonne couleur lol. C'est magnifique!  Je fais encore du camping pour cuisiner, et ce n'est pas sans embûche, mais j'y arrive quand même! Aujourd'hui, je devrais récupérer un élément essentiel à toute cuisine, un point d'eau. Youppi!

J'ai hésité un moment avant de vous présenter cette déclinaison d'une recette de Bob le Chef. D'abord, mes photos sont pourries lol.  Et puis un pâté chinois, ce n'est rien d'extraordinaire en soi lol. Disons que pour sa gouverne,  ce pâté chinois est revisité. Vous vous rappelez certainement de cette recette de porc effiloché fait il y a quelque temps. Le rendement était important, et j'avais fractionné en plusieurs sacs que j'avais congelés. J'ai utilisé par la suite pour faire un pizza. Et bien, ce pâté chinois est aussi une belle manière d'utiliser ce porc. Bob le chef intégrait une quantité impressionnante de sauce barbecue. Je n'ai pas jugé bon d'en mettre autant. Le porc effiloché était juteux, et cela aurait davantage ressemblé à de la soupe hihi. Si votre porc est plus sec, il y a lieu cependant de mettre davantage de sauce. Je n'ai pas pris le temps de faire une sauce barbecue maison. Disons qu'avec les rénos, j'essaie de me simplifier la vie. Ne soyez pas surpris, j'ajoute toujours beaucoup de légumes à mes purées de pommes de terre. Cela enrichit la purée de bons légumes, et c'est délicieux. En finale, j'ajoute toujours un peu de parmesan râpé sur le dessus. Cela donne très bon goût. Le résultat est bien bien bon, et  différent du pâté chinois traditionnel. Ma sauce barbecue était sucrée. Un peu dépaysant à la dégustation, mais vraiment délicieux si vous aimez ces contrastes de sucré salé. C'est un pâté chinois de luxe finalement. :-))

Ingrédients :

- 1 ½ tasse (375 g) de porc effiloché
- 4 petites pommes de terre pelée et coupées en deux
- 1 carotte pelée et coupée en tronçons
- 1 panais pelé et coupé en tronçons
- 1 tranche fine de rutabaga
- La moitié d’un oignon haché grossièrement
- 3-4 fleurons moyens de chou-fleur
- 1 grosse gousse d’ail
- 1 c. à soupe (15 g) de beurre
- Du sel et du poivre
- Un peu de lait
- 2 boîtes (341 ml chacune) de maïs égoutté
- Environ ¼ tasse (60 ml) de sauce barbecue de votre choix (ou un peu plus)
- Quelques noisettes de beurre
- Parmesan râpé  au goût


Préparation :

- Dans une casserole, ajouter de l’eau, un peu de sel et les légumes (sauf le maïs). Porter à ébullition, baisser le feu et cuire jusqu’à tendreté.

 - Lorsque cuit, mettre en purée. Assaisonner et ajouter le beurre. Bien mélanger et ajouter un peu de lait. Mélanger à nouveau. Réserver au chaud.

- Dans un plat allant au four, étaler le porc effiloché, et étendre la sauce barbecue par-dessus.

- Ajouter le maïs égoutté et étendre par la suite la purée de légumes.

- Parsemer de quelques noisettes de beurre et saupoudrer de parmesan râpé.

- Enfourner au four préchauffé à 375°F (190 °C) et cuire pendant 30-40 minutes.

- Servir.  

Source : inspiré par L’Anarchie culinaire selon Bob le Chef


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 21 novembre 2014

BISCUITS AU MASCARPONE ET AU CHOCOLAT NOUGAT


Je ne vous raconterai pas d'histoire, ces biscuits n'ont pas été cuisinés depuis les débuts de la rénovation de ma cuisine lol. C'est une recette que j'ai préparée juste avant que les travaux ne commencent au début d'octobre, et que j'avais mise en réserve. Remarquez, j'ai fait d'autres biscuits depuis, et avec mon petit four de comptoir ... Je vous  raconterai le moment venu.

Je voulais vous gâter un peu. J'ai été avare de recettes ces derniers temps. J'ai trouvé ici  ces biscuits à base de mascarpone. Comment les décrire? Wouah! Tout moelleux, mous et hyper tendres. C'est le fromage qui donne cette texture hallucinante. Et on ne parle pas du chocolat!! La pâte doit être réfrigérée au moins deux heures. Je vous conseille de la préparer la veille. Vous serez certain qu'elle sera bien froide. J'ai façonné rapidement en boules que j'ai légèrement aplaties avec la spatule. Ces biscuits sont totalement décadents, et je ne mâche pas mes mots. À refaire absolument!

La prochaine semaine risque d'être très mouvementée. Mes armoires arrivent enfin aujourd'hui. Le processus devrait continuer. Je serai moins disponible dans la prochaine semaine. Si j'ai un peu de temps, je vous ferai signe... À bientôt!


Ingrédients :

- ½ tasse (120 g) de beurre
- 1/3 tasse (80 g) de fromage mascarpone
- ¾ tasse (135 g) de cassonade
- ¼ tasse (50 g) de sucre granulé
- 1 gros œuf
- 2 c. à thé (10 ml) d’extrait de vanille
- 2 ¼ tasses (270 g) de farine tout usage
- 2 c. à thé (10 ml) de fécule de maïs
- 1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
- 2 tasses (240 g) de barres de chocolat nougat (style Toblerone) grossièrement hachées


Préparation :

- Dans le bol d'un batteur sur socle muni d'un fouet plat, mélanger le beurre, le mascarpone et les sucres. Battre jusqu'à l'obtention d'un mélange lisse. Ajoutez l'œuf et l'extrait de vanille. Continuer de mélanger à vitesse moyenne-élevée jusqu'à ce que la texture soit légère et mousseuse. Gratter les parois du bol. (J’ai fait à la mixette)

- Ajouter la farine, la fécule de maïs et le bicarbonate de soude. Mélanger jusqu'à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés. Ajouter les morceaux de chocolat nougat et remuer jusqu'à ce qu'ils soient incorporés.

- Couvrir le bol d'une pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins deux heures.



- Sortir du réfrigérateur et, à l’aide d’une cuillère à soupe, prélever une portion de pâte. Avec les paumes de la main, façonner rapidement une boule. Déposer sur une plaque parcheminée en écrasant légèrement les boules de pâte. Laisser une espace de 2 po (5 cm) entre chaque biscuit. Réfrigérer 15 minutes.

- Pendant ce temps, préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

- Cuire pendant 10-11 minutes. Laisser refroidir sur la plaque pendant 5 minutes, puis transférer sur une grille.

Rendement : donne environ 30 biscuits

Astuce : *La réfrigération de la pâte à biscuits avant la cuisson empêchera les biscuits de s'affaisser lors de la cuisson.

Source : Tre Stelle

mercredi 19 novembre 2014

SALADE CHINOISE EXPRESS AUX FÈVES GERMÉES ET AU THON

En ce moment, comme tout ce que je cuisine prend un temps interminable à préparer, je recherche des recettes qui se réalisent  rapidement, et sans trop d'effort. J'ai trouvé chaussure à mon pied  chez Cuisine gourmande. Une salade toute en simplicité que j'ai un peu remodelée. Ce n'est pas ma meilleure salade à vie, mais une belle manière d'apprêter les fèves germées dont je ne raffole pas à prime abord. Je n'avais mis qu'une douzaine de noix de cajou, mais je vous conseille vivement d'en mettre davantage. Elles donnent vraiment beaucoup de goût à cette salade toute en fraîcheur. Je n'ai pas salé jugeant que la sauce soya l'était bien assez, mais si vous jugez nécessaire, je vous conseille d'y aller modérément. J'ai choisi d'ajouter du thon comme protéines, mais vous pourriez utiliser des morceaux de poulet, ou encore de jambon pour agrémenter cette salade. Le tout est bien bon.


Ingrédients : pour 3-4 portions

- 2 carottes
- 2 tasses de fèves germées (140 g) (pousses de soya fraîches)
- 1 boîte de thon (170 g) bien égoutté, et défait en gros morceaux
- 2 oignons verts hachés finement
- 12 noix de cajou (16 g) non salées grillées et hachées (j’ai mis cette quantité, mais je vous suggère fortement d’en mettre au moins le double)
- 1-2 c. à soupe (15-30 ml) de persil plat ciselé  

Vinaigrette

- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile de pépins de raisins (ou de canola)
- 1 c. à soupe (15 ml) de sauce soja allégée
- 1 c. à thé (5 ml) d’ail haché finement
- 2 c. à thé (10 ml) de jus de citron
- ½ c. à thé (2,5 ml) de miel liquide
- Environ ±1 c. à thé (± 5 ml) de sauce sriracha (ou au choix du sambal olek, une pincée de flocons de piment, ou encore une pincée de Cayenne)
- Poivre au goût

Préparation :

- Éplucher, et râper les carottes. Les disposer dans un saladier.

- Rincer les fèves germées et les ajouter aux carottes.

- Ajouter le thon en morceaux, les oignons verts, le persil et les noix de cajou

- Vinaigrette : fouetter ensemble les ingrédients et verser dans le saladier.

- Poivrer et touiller délicatement,

- Servir aussitôt.  

Source : déclinaison d’une recette de « Cuisine gourmande »


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 17 novembre 2014

SAUTÉ DE BŒUF HACHÉ ET DE LÉGUMES SUR COUSCOUS



Voici un autre plat préparé un peu avant les travaux de ma cuisine, et que j'ai sorti du congélo la semaine dernière. En voyant mes photos pas super géniales, j'avoue que  la vaisselle de plastique ne fait pas très chic lol. Je me suis résolue à l' utiliser  durant les rénos pour qu'il y ait moins de risque de casse durant le lavage de ma vaisselle dans ma salle de bain. Hé oui!

Ce n'est pas de la grande gastronomie, mais un repas complet de soir de  semaine plus qu'acceptable que j'ai déniché sur Coup de Pouce. J'ai fait assez peu de changement si ce n'est que d'ajouter quelques légumes de plus.  La recette me semblait très correcte pour mes goûts personnels. J'ai servi sur un lit de couscous  mais vous pourriez aussi  présenter avec du riz ou des pâtes, et ce serait tout aussi intéressant. Les olives vertes ajoutent un petit "oumf" à ce plat tout parfumé. Nous avons bien aimé.  Une salade verte serait un accompagnement  idéal à ce sauté bien goûteux.

Ingrédients : pour 4 portions

- 1 lb (450 g) de bœuf haché maigre
- 1 c. à soupe (30 ml) d'huile végétale (canola)
- 1 oignon haché (½ oignon pour moi)
- Ajout d’un blanc de poireau en rondelles (100 g)
- 2 gousses d'ail hachées finement
- 2 carottes coupées en julienne
- ½ poivron rouge coupé en tranches fines (mis ce que j’avais, du poivron orange)
- Ajout d'environ 1,5 po (3,81 cm) de rondelles fines de courgette, coupées en deux
- 2 c. à soupe (30 ml) d'eau
- 1 c. à soupe (15 ml) de paprika
- 1 c. à thé (5 ml) de gingembre moulu
- 1 c. à thé (5 ml) de cumin moulu
- 1 c. à thé (5 ml) de cannelle moulue (½ c. à thé pour moi)
- ¼ c. à thé (1 ml) de sel
- ¼ c. à thé (1 ml) de flocons de piment fort (une pincée)
- 1 boîte 28 oz (796 ml) de tomates en dés
- 2 c. à soupe (30 ml) de pâte de tomates
- ¾ tasse (77 g) d'olives vertes coupées en tranches
- 2 c. à soupe (30 ml) de coriandre fraîche (ou 2 oignons verts), hachée
- 2 tasses de couscous cuit, chaud (calculer 1 tasse (166 g) de couscous non cuit)

Préparation :

1. Dans un grand poêlon, cuire le bœuf haché à feu moyen-vif dans 1 c. à soupe (15 ml) d’huile, en le défaisant à l'aide d'une cuillère, pendant environ 5 minutes ou jusqu'à ce qu'il ait perdu sa teinte rosée. Réserver dans une assiette.

2. Dégraisser le poêlon. Réduire à feu moyen et ajouter 1 c. à soupe (15 ml) d’huile, l'oignon, le poireau et l'ail. Cuire pendant environ 1 minute ou jusqu'à ce que la préparation dégage son arôme. Ajouter les carottes, le poivron, la courgette, l'eau, le paprika, le gingembre, le cumin, la cannelle, le sel et les flocons de piment fort et cuire, en brassant souvent, pendant environ 3 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient tendres mais encore croquants.  

3. Remettre le bœuf haché réservé et son jus dans le poêlon. Ajouter les tomates et la pâte de tomates et bien mélanger. Porter à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Ajouter les olives et la coriandre (oignons verts) et mélanger. Cuire pendant 1 minute pour réchauffer. Servir sur le couscous.  

Source : Coup de pouce


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 12 novembre 2014

SALADE HARICOTS VERTS ET TOMATES DE LA MÈRE DE MALORIE


Même si je suis dans le chaos présentement, cela ne m'empêche pas de faire des salades lol. C'est d'ailleurs ce qui est le plus simple à faire dans les circonstances. J'en ai donc préparé quelques unes ces dernières semaines dont cette nouveauté, une recette de la mère de Malorie cuisinée dans les premiers jours de la démolition de ma cuisine lol. La recette est simplissime, et vous mettez les quantités que vous voulez. J'ai inscrit les quantités que j'ai moi-même utilisées, mais il n'y pas d'erreur à mettre plus ou moins des ingrédients suggérés. Les herbes fraîches étaient encore disponibles au jardin, et j'en ai profité pour parfumer cette salade avec mes herbes de prédilection. Au moment de mettre l'huile et le vinaigre, j'ai pensé respecter le ratio d'une vinaigrette en mettant 3 c. à soupe d'huile d'olive pour 1 de vinaigre, ce que j'ai fait, mais j'ai vite réalisé que je devais mettre davantage de vinaigre comme le suggère avec justesse Malorie. Goûtez et  ajustez selon votre goût. Cette salade est délicieuse, et facile à faire.


Ingrédients :

- haricots verts (j’avais environ ½ lb (227 g))
- tomates raisin, tomates de vigne, tomates italiennes: l'important c'est qu'elles soient bonnes (mis une barquette de 227 g))
- oignon rouge ou blanc haché ultra finement (j’ai mis 1 échalote sèche)
- vinaigre de cidre bio (pas bio pour moi)
- huile d'olive de qualité
- sel, poivre du moulin
- herbes de Provence (j’ai mis 2 petites branches de thym citronné, une petite branche d’origan,  environ 1 c. à soupe (15 ml) chacun de persil plat et de ciboulette)



Préparation :

- Faire cuire les haricots équeutés à la vapeur jusqu'à ce qu'ils soient al dente. Les passer immédiatement sous l'eau glacée courante (ne pas laisser tremper dans l'eau), puis bien égoutter. Couper en tronçons.

- Mélanger dans un bol les haricots, l'oignon rouge (échalote), les tomates coupées en dés (ou en deux si ce sont des tomates raisin).

- Ajouter une bonne rasade de vinaigre de cidre, la même quantité d'huile d'olive (parfois, je n'en mets même pas!)

- Saler, poivrer généreusement, assaisonner légèrement d'herbes de Provence (herbes fraîches).

- On peut laisser au frigo deux petites heures pour laisser la salade mariner dans son jus et les goûts se développer.

Suggestion : délicieux avec une grillade, un poisson, de la saucisse ou juste comme ça avec une tranche de pain belge bien beurrée.

Note : les quantités sont au goût; je vous ai mis à titre indicatif les quantités que j’ai moi-même utilisées et qui m'ont donné 3 portions.

Source : déclinaison d’une recette de « Il faut jouer avec sa nourriture »


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 10 novembre 2014

PILONS DE POULET À L'ASIATIQUE


Bonjour à vous mes lecteurs et lectrices! Je ne vous oublie pas, et c'est pour cette raison que j'ai décidé de vous présenter une petite recette avant que vous ne croyez que je suis dans les méandres lol. En fait, les rénos de ma cuisine ne vont pas très bien. Nous avons eu des problèmes durant les dernières étapes de la réalisation, et la semaine dernière, un événement inattendu est survenu. Imaginez-vous qu'à la réception de mes armoires, nous avons réalisé qu'une erreur s'était produite, et que la section du haut de mes armoires n'était pas de la bonne couleur. D'où vient l'erreur? Aucune idée! Vous comprendrez certainement ma déception. De plus, cela  prolonge indûment cette rénovation. Ce qui aurait dû normalement se terminer à la mi-novembre s'étendra jusqu'en décembre. Mes préparatifs habituels pour les fêtes sont plus que compromis, et je vous avoue ne pas être trop dans cet esprit en ce moment. Et puis, j'ai beau avoir toute la bonne volonté du monde, c'est le temps qui va me manquer, et l'énergie aussi. Je suis très fatiguée présentement. Les dernières semaines ont été éprouvantes.

Je vais donc vivre dans le chaos pour encore un bon moment. Une seule prise de courant est fonctionnelle dans ma cuisine présentement, et je n'ai pas d'éclairage. Mon point d'eau le plus proche est dans la salle de bain. Je ne vous cacherai pas que je trouve extrêmement difficile de cuisiner dans ces conditions. Je passe mon temps à me chercher, à brancher et débrancher des appareils, et à me déplacer d'une pièce à une autre. Ce qui normalement devrait s'exécuter rapidement prend un temps fou.  C'est pénible et très frustrant, et à vous enlever tout goût pour cuisiner. De plus, je n'ai pas tout mon matériel en main, puisqu'il est dans les boîtes au sous-sol. Heureusement que j'avais prévu le coup avant que ne débutent les travaux! J'avais préparé quelques plats que j'avais mis à congeler. C'est un de ces plats que nous avons dégusté ces derniers jours, et  que je vous présente aujourd'hui.

Cette recette  de Coup de pouce est très simple de préparation. C'est ce qui a motivé mon choix. La seule modification que j'y ai apportée est au niveau de la marinade que j'ai fait cuire par souci de salubrité.  La recette se congèle très bien. J'ai fait dégeler au frigo, et mis au four de comptoir une vingtaine de minutes pour réchauffer. Les pilons sont savoureux.  La chair est tendre et pas du tout sèche.  Elle se détache facilement des os. La petite sauce est excellente et pas trop sucrée. Nous avons beaucoup aimé. Pour accompagner, j'ai préparé un riz basmati. J'ai coupé en tronçons une poignée de haricots verts qui me restaient, et que j'ai ajoutés au riz en début de cuisson avec du sel et de la  poudre d'oignon. Nappé de la sauce des pilons, c'est délicieux. Comme autres  légumes, j'ai fait sauter au poêlon électrique des poivrons rouges et verts avec des courgettes. En fin de cuisson, j'ai ajouté un oignon vert et un peu de sauce soya allégée. Tout simple comme accompagnement, mais efficace dans les circonstances! Lol. C'était bien bon.

Désolée pour la piètre qualité de mes photos! Disons que je ne suis peut-être pas dans le meilleur état d'esprit pour faire de bonnes photos en ce moment. J'essaierai de publier sporadiquement quelques recettes dans les prochaines semaines.



Ingrédients : pour 4 portions

- 1/3 tasse (80 ml) de sauce hoisin
- ¼ tasse (60 ml) de ketchup
- 1/3 tasse (80 ml) de miel liquide
- 1 c. à thé (5 ml) de zeste d'orange râpé
- 2 c. à soupe (30 ml) de jus d'orange
- 1 c. à soupe (15 ml) de moutarde à l'ancienne
- 2 c. à thé (10 ml) de sauce Worcestershire
- 2 c. à thé (10 ml) de gingembre frais, haché finement
- 3 gousses d'ail hachées finement
- ¼ c. à thé (1 ml) de piment de Cayenne (je n’ai mis qu’une pincée)
- 12 pilons de poulet, la peau enlevée (3 lb/1,5 kg en tout)

Préparation :

1. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients de la sauce. Ajouter les pilons de poulet et les retourner pour bien les enrober.

2. Retirer les pilons de la sauce et les étendre côte à côte sur une plaque de cuisson tapissée de papier d'aluminium (ou de papier parchemin).

3. Disposer la sauce dans une casserole et la faire chauffer jusqu’au point d’ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter 5-10 minutes.

4. Cuire les pilons au four préchauffé à 400°F (200°C) de 30 à 40 minutes ou jusqu'à ce que le poulet soit caramélisé et qu’il ait perdu sa teinte rosée à l’intérieur (badigeonner les pilons de la sauce réservée deux fois en cours de cuisson).

Suggestion d’accompagnement : riz et légumes sautés au choix

Source : Coup de Pouce


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 20 octobre 2014

PAUSE OBLIGÉE: RÉNOS DE MA CUISINE

Bonjour à vous tous mes fidèles lecteurs et lectrices!

Je vous avais parlé cet été du projet de rénovation de ma cuisine qui prenait beaucoup de mon temps, et qui me préoccupait énormément. Il y a eu bien des  moments d'indécision, et aussi plein de questionnements. À tel point que j'avais réduit un certain temps mes publications durant la période estivale. Cela me prenait toutes mes énergies. Hé bien! Nous voilà enfin arrivés à l'étape de la réalisation. Je suis plutôt fébrile hihi. J'aurais souhaité que cela se fasse beaucoup plus tôt. Le mois de novembre approche, et c'est le moment pour moi de commencer les préparatifs du temps des fêtes. Avec la rénovation, cela risque d'amputer une bonne partie du temps que je consacre à ces préparatifs. Cela me désole, mais je n'y peux rien. Les boîtes sont pour ainsi dire complétées. Il ne reste que les meubles et les électros à sortir, ce qui ne saurait tarder.

Dans tout ce barda, je cuisinerai très simple et avec les moyens du bord. J'ai quelques recettes en réserve mais je ne peux vous promette que je les publierai durant cette période. Tout dépendra du déroulement des travaux. Et si c'est le cas, ce sera sporadiquement. Cela devrait durer assurément trois semaines, et peut-être davantage parce qu'une partie de ces travaux sont connexes à ceux de la cuisine, et seront exécutés  par ma tendre moitié. Comme il n'est pas un spécialiste, cela risque d'être un peu plus long. Inutile de vous dire que j'ai très hâte que tout soit terminé. Cette cuisine, je l'espère depuis très longtemps. J'espère ne pas trop vous décevoir avec cette pause. Disons que c'est un cas de force majeure. :-)

Alors à bientôt si tout va bien.  :-)