lundi 6 juillet 2015

CÔTES LEVÉES FAÇON BAR-B-BARN


Malgré que je ne puisse toujours pas utiliser le four de ma cuisinière, avec mon petit four de comptoir, je réussis à faire des merveilles malgré tout lol. Je ne peux évidemment pas cuisiner de grosses quantités, mais pour nos besoins, ce petit appareil fait la job. Je nous ai donc préparé ces côtes levées récemment, un amalgame de deux recettes trouvées ici  et . À savoir si cela ressemble à ce que ce doit être, je ne saurais dire. Je n'ai jamais mangé dans le resto en question lol, mais ces côtes levées sont délicieuses et bien tendres. Aux intéressés, la cuisson peut facilement se faire sur le barbecue. Cela devrait donner encore plus de saveur à la viande. J'ai accompagné ces côtes de la petite salade de concombre au balsamique avec olives présentée la semaine dernière. Miam!


Ingrédients : 

- Environ 3 lb (1,36 kg) de côtes levées de dos  

Sauce

- ½ c. à thé (2 ml) de sel
- ½ c. à thé (2 ml) de poivre
- ½ c. à thé (2 ml) de poudre d'ail - ½ c. à thé (2 ml) de paprika
- ½ c. à thé (2 ml) de cannelle
- 2 tasses (360 g) cassonade
- 1 tasse compote de pommes
- ½ tasse (125 ml) ketchup
- 2 c. à soupe (30 ml) jus de citron


Préparation :

- Dans une casserole, mélanger ensemble les ingrédients de la sauce. Faire chauffer, et cuire durant une quinzaine de minutes. Réserver.

- Dans une grande casserole disposer les côtes. Couvrir d’eau et porter à ébullition. Laisser mijoter à feu moyen durant 1 heure. Retirer du feu et assécher.

- Disposer les côtes dans un grand plat. Badigeonner d’au moins la moitié de sauce (réserver le reste pour la cuisson) et laisser mariner quelque heures ou idéalement durant 24 heures.

- Disposer les côtes dans un grand plat. Badigeonner de sauce. Couvrir d’un papier aluminium et cuire au four à 300 °F (150 °C) durant au moins 2 heures en badigeonnant de sauce régulièrement.  

Note: La cuisson peut se faire sur le barbecue; calculez une vingtaine de minutes environ

Source : amalgame de deux recettes sur Recettes du Québec



IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 2 juillet 2015

SALADE DE CONCOMBRE AU BALSAMIQUE AVEC OLIVES


Il y a quelques semaines, je vous présentais une belle salade de concombre et olives que j'avais beaucoup appréciée. Par la suite, une autre blogueuse, Andréanne, me proposait gentiment de tester cette recette de Jamie Oliver. Ce que je me suis empressée de faire. Pour la préparation de cette salade, l'idéal serait d'utiliser des concombres anglais, mais je n'avais qu'une quantité limitée de concombres libanais. Il m'en aurait fallu un peu plus, mais j'ai fait avec. Cette salade est très fraîche en bouche. Seul bémol, moi qui adore le citron, ai trouvé que la vinaigrette était peut-être un peu trop citronnée. Je vous conseille de jouer de prudence, et d'ajouter la moitié de ce qui est demandé pour commencer, quitte à réajuster par la suite. En tout cas, c'est ce que je ferai la prochaine fois que je préparerai cette salade. Merci Andréanne pour cette très bonne suggestion!

AAA

Ingrédients : 6 portions


- 2 concombres (j’ai mis 6 concombres libanais, mais il en aurait fallu un peu plus)
- 10 olives noires égouttées et dénoyautées (Kalamata pour moi)
- 2 c. soupe (30 ml) de vinaigre balsamique
- 3 oignons nouveaux (oignons verts pour moi)
- Le jus d' ½ citron*
- ½ piment rouge frais (j’ai mis une pointe de couteau de piment chili en pot; du sambal olek, ou simplement du poivre de Cayenne ferait l’affaire)
- 5-6 brins de menthe fraîche coupés finement
- 4-5 c. soupe (60-75 ml) d'huile d'olive extra vierge


Préparation :  

1. Trancher les concombres sur la longueur. Retirer les graines à l’aide d’une cuillère, et couper en morceaux.  

2. Déchiqueter les olives noires dans un bol et verser le vinaigre balsamique dessus. Appuyer sur les olives pour que le vinaigre absorbe leur sel.  

3. Ajouter l'huile d'olive et le jus de citron au mélange d'olives.


4. Couper finement le piment rouge, les oignons et ajouter au mélange (ou simplement ajouter le sambal oelek).  

5. Finalement ajouter le concombre, la menthe fraîche et mélanger.  

6. Vous pouvez ajouter un filet d'huile d'olive au service si nécessaire.  

*Conseil : ne mettez que la moitié de la quantité suggérée de citron pour commencer, quitte à réajuster par la suite.

Source : Une recette de Jamie Oliver vue chez Tomates cerises et Diamants


 IMPRIMER LA RECETTE

mardi 30 juin 2015

CONFITURE DE RHUBARBE ET BLEUETS

Ce n'est pas la confiture la plus sucrée que j'ai faite jusqu'à maintenant lol. La rhubarbe étant plutôt surette, j'aurais dû augmenter la quantité de sucre. Je ne sais d'ailleurs pas pourquoi je ne l'ai pas fait. Cela dit, cette confiture est tout à fait correcte même si je sais que certaines "bibittes à sucre" de ma famille ne trouveront pas assez sucrés lol. Alors pour ceux que cela concerne, doublez la quantité de sucre si vous faites cette confiture. Cette recette que j'ai trouvée ici a une belle consistance et s'étend bien. C'est le goût de la rhubarbe qui domine mais les bleuets l'adoucissent. Curieusement, le goût de l'orange est peu présent. Je suggère d'augmenter légèrement la quantité de jus et de zeste quitte à diminuer en proportion la quantité d'eau demandée. Cela donnerait davantage de punch à cette confiture. Je referai certainement l'an prochain, et en faisant ces petits ajustements.



Ingrédients :

- 8 tasses (936 g) de rhubarbe coupée en petits dés
- 3 tasses (411 g) de bleuets (j’avais des bleuets congelés)
- 2 tasses (400 g) de sucre (la prochaine fois, je mettrai le double)
- 2 c. à thé (10 ml) de zeste d’orange râpé*
- 1/3 tasse (80 ml) de jus d’orange*
- ½ tasse (125 ml) d’eau

Préparation :  

1. Dans une casserole, combiner la rhubarbe, les bleuets, le sucre, le zeste d’orange et l’eau. Porter à ébullition puis laisser cuire 45 minutes sur feu moyen/doux, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le mélange commence à prendre.  

2. Garder à l’esprit le fait que la confiture épaissira encore en refroidissant. Avec une louche, verser dans des bocaux préalablement stérilisés dans l’eau bouillante puis les sceller.  

3. Faire un traitement à l’eau bouillante durant 10 minutes. Retirer du feu, enlever le couvercle de la marmite et laisser reposer 5 minutes avant de sortir les pots et de les déposer sur un linge. Laisser reposer 24 heures sans les bouger.


4. Vérifier les sceaux d’étanchéité et resserrer les bagues.  

5. Ranger dans un endroit frais et sombre.  

Rendement : 6-7 pots de 250 ml

*Suggestion: augmenter la quantité de jus d'orange à ½ tasse/125 ml (quitte à réduire à 1/3 tasse/80 ml l'eau demandée) et le zeste d'orange à 3 c. à soupe/15 ml

Source : Allrecipes



IMPRIMER LA RECETTE

lundi 29 juin 2015

CRÈME D’ASPERGES ET SA GARNITURE AUX CREVETTES


Juste avant notre fête nationale, je cuisinais ce qui devait fort probablement être  les dernières asperges de la saison ici au Québec. Un dernier sursaut du printemps en cet été qui tarde à venir! lol.  J'ai puisé mon inspiration chez Marilou de 3 fois par jour pour concocter ce potage bien goûteux. J'ai remanié la recette et choisi une garniture différente. Cette garniture n'est pas essentielle, mais  ajoute un gros plus à la dégustation. Vous ne serez pas déçu, c'est délicieux. J'ai été très raisonnable sur la quantité de crevettes ajoutées lol, mais vous pouvez en mettre davantage.

Ingrédients : pour 4-5 portions

- Un filet d’huile d’olive
- 1 grosse échalote sèche hachée
- 1 pomme de terre, pelée et coupée en dés
- Sel et poivre, au goût
- 1 feuille de laurier
- 3 tasses (750 ml) de bouillon de poulet
- 1 grosse botte d’asperges (la botte pesait 1,4 lb/633g)
- 1 c. à thé (5 ml) comble de fleur d’ail
- ½-1 tasse (125-250 ml)   de lait (selon la consistance désirée)
- Herbes salées au goût (facultatif)
- 1 tasse (128 g) de crevettes nordiques (garniture)


Préparation :  

1. Dans une marmite, faire chauffer à feu moyen-doux un filet d’huile d’olive, puis attendrir l’échalote sèche avec les pommes de terre pendant quelques minutes. Assaisonner.

2. Ajouter la feuille de laurier et le bouillon, et laisser mijoter pendant 20 minutes, ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Assaisonner de nouveau.  

3. Ajouter les asperges et la fleur d’ail, porter à ébullition, baisser le feu et poursuivre la cuisson pendant 4 minutes.  

4. Passer au mélangeur, et remettre dans la marmite. Ajouter le lait et les herbes salées, ou encore assaisonner, si nécessaire. Réchauffer le tout.

5. Au service, répartir équitablement les crevettes en garniture dans les bols.

Source : inspiré par une recette de Marilou de « 3 fois par jour »



IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 26 juin 2015

GÂTEAU CRUMBLE AU MASCARPONE, AMARETTO ET RHUBARBE


J'adore le fromage mascarpone mas ne l'achète que rarement parce qu'il est coûteux. Plus souvent qu'autrement, je profite des rabais. Et même à prix réduit, j'essaie de maximiser mon achat. Après avoir fait une onctueuse sauce pour les pâtes à base de ce fromage la semaine dernière, j'ai pensé utiliser le reste pour un dessert. J'avais aussi de la rhubarbe en quantité. J'ai pensé tout de suite à un gâteau, mais il me fallait une bonne idée. J'ai déniché chez Alter Gusto une recette qui me comblait. Ma seule hésitation concernait le côté pas très sucré de la rhubarbe. Aucun sucre n'était ajouté, et je craignais que ce ne soit trop surette. Et puis, ajouter du sucre sur la rhubarbe risquait de compromette la texture du gâteau. Que faire? Comme le gâteau était garni d'un crumble, j'ai pensé doubler la quantité de ce dernier. Cela viendrait contrebalancer le tout. Bon! J'avoue que cela fait un gâteau plus riche en gras et en sucre, mais je n'avais qu'à faire de plus petite portions. Voilà tout! Hé bien! Mon intuition était bonne. Avec plus de crumble, le côté aigrelet de la rhubarbe s'équilibre. En bouche, le gâteau  est tout moelleux. Quant au crumble, il donne énormément de croustillant . C'est parfait, et très grès gourmand. Vous pourriez aussi faire ce gâteau avec d'autres fruits, et ce serait tout aussi bon. Et si vous choisissez un fruit plus sucré que la rhubarbe (qui est un légume en passant lol), je vous conseille alors de réduire de moitié les quantités du crumble.


Ingrédients : pour un moule de 8 x8 po (20 x 20 cm)

- 1 ¼ tasse (150 g) de farine
- 2 œufs
- ½ tasse (100 g) de sucre
- ¾ tasse (150 g) de mascarpone
- 1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- 2 ou 3 c. à soupe (30-45 ml) d’Amaretto (si vous n’avez pas, vous pouvez utiliser 1 c. à thé (5 ml) d’extrait d’amande
- 3 tasses (350 g) de rhubarbe hachée


Pour le crumble

- 1 ¼ tasse (150 g) de farine
- ½ tasse + 1 c. à soupe (120 g) de cassonade
- ½ tasse (120 g) de beurre
- ½ tasse (50 g) d’amandes effilées


Préparation :

- Préparer le crumble : dans un récipient, mettre la farine, la cassonade, le beurre et les amandes effilées. Mélanger en écrasant les ingrédients entre les doigts. Couvrir de papier film et entreposer au réfrigérateur pendant 1h.

- Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

- Mélanger la farine et la poudre à pâte. Tamiser.

- Laver et sécher la rhubarbe. La couper en dés.

- Dans un autre récipient, mettre le sucre, l’Amaretto et le mascarpone. Fouetter (à la mixette) puis ajouter les œufs. Fouetter à nouveau jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

- Ajouter la farine et la poudre à lever. Mélanger avec une cuillère.

- Chemiser de papier sulfurisé un moule de 8 x 8 (20 x 20 cm). Verser la préparation au mascarpone, répartir les dés de rhubarbe en les enfonçant un petit peu, puis émietter le crumble par-dessus, sur toute la surface.

- Enfourner et cuire 35 minutes.  

Variante : des pêches, abricots, de petites baies… pourraient être utilisés; réduisez de moitié le crumble si vous utilisez ces fruits plus sucrés.

Source : d’après une recette d’Alter Gusto



IMPRIMER LA RECETTE

mardi 23 juin 2015

SALADE DE COUSCOUS ET D’EDAMAME


Cela faisait longtemps que j'avais cuisiné les fèves edamame. Elles sont faciles à intégrer à une salade, et honnêtement,  c'est de cette manière que je préfère les consommer. J'adore les salades de couscous, et j'ai pensé y intégrer cette petite fève de soya. Je ne sais pas pourquoi, mais quand j'improvise une salade de couscous, l'idée d'utiliser des poivrons rôtis me vient aussitôt. Je trouve que les deux vont super bien ensemble. Un reste de pesto a servi pour parfumer le couscous durant sa cuisson, et j'ai brodé avec le reste des ingrédients. Le résultat est une salade toute parfumée et en fraîcheur. Elle sera encore meilleure le lendemain, et pourra garnir avec bonheur votre boîte à lunch.


Ingrédients : 4-5 portions

- 1 tasse (166 g) de couscous
- 1 tasse (250 ml) d’eau
- 2 c. à soupe (30 ml) de pesto de basilic
- Sel et poivre


- 1 1/3 tasse (185 g) de fèves edamame
- 3 gros poivrons rouges grillés hachés
- 12 olives noires tranchées en rondelles
- 1 échalote sèche hachée finement
- ½ tasse (46 g) de carottes râpées
- ¼ tasse (40 g) de canneberges séchées
- 3 c. à soupe (35 g) de pignons grillés (ou la même quantité d'amandes effilées grillées ou des noix grillées et concassées)
- 3 c. à soupe (35 ml) de persil plat ciselé
- 3 c. à soupe (45 ml) de ciboulette ciselée
- 1-2 c. à soupe (15-30 ml) de basilic ciselé
- 1 c. à thé (5 ml) de fleur d’ail
- Le jus d’1 citron
- 3-4 c. à soupe (45-60 ml) d’huile d’olive (ou un peu plus si vous le jugez nécessaire)
- Sel et poivre


Préparation :  

1. Dans une petite marmite, porter 1 tasse d’eau à ébullition. Retirer du feu et ajouter le couscous, le pesto de basilic, le sel et le poivre. Bien mélanger et couvrir. Laisser reposer 5 minutes. À l’aide d’une fourchette, délier les grains et laisser refroidir.  

2. Dans un saladier, disposer le couscous. Ajouter les fèves edamame, les poivrons hachés, les olives noires, l'échalote, les carottes, les pignons, les herbes et la fleur d’ail.  

3. Arroser du jus du citron et de l’huile d’olive. Saler et poivrer.  

4. Touiller délicatement, couvrir et réfrigérer environ 1 heure pour que les saveurs se marient.  

5. Servir.  

Note : la salade se conserve quelques jours; parfaite pour la boîte à lunch.  

Source : Maripel


 IMPRIMER LA RECETTE

lundi 22 juin 2015

PENNE À LA ROMANOFF ET AU MASCARPONE


Je pense bien, et à moins d'un oubli lol,  que c'est la première fois que j'utilise le mascarpone dans la préparation d'une sauce. J'étais assurée de l'onctuosité de ma sauce avec l’utilisation de ce fromage. J'ai trouvé ici cette recette comblant toutes mes envies. La préparation se décrit pour paresseux; je dirais plutôt que c'est une méthode simplifiée et à la portée de tous. Je n'avais plus de tomates entières en boîte mais des tomates broyées. Celles-ci ont fait l'affaire. Le résultat est au-delà de mes attentes. La sauce est parfaite. Seul bémol, j'aurais aimé qu'il y ait davantage de champignons, et j'aurais peut-être ajouté un peu plus de prosciutto afin de combler ma gourmandise hihi. Si vous aimez beaucoup les champignons et le prosciutto, je vous le suggère fortement. Bon! J'avoue que ce plat de pâtes est assez riche en gras, mais pour un repas en amoureux ou pour recevoir, ces pâtes seront géniales.


Ingrédients : pour 5-6 portions

- 1 boîte de penne (375 g) trois couleurs cuites selon les indications de l’emballage
- 4 c. à soupe (72 g) de fromage mascarpone
- 1 boite (796 ml) de tomates broyées (sans pâte de tomates)
- 1 tasse (250 ml) de crème 15% à cuisson
- 3 c. à soupe (45 ml) d’huile d’olive
- La moitié d’un oignon jaune moyen haché finement
- 1 barquette (227 g) de champignons de Paris émincés (la prochaine fois, je mettrai 1 ½ barquette)
- 4 tranches de prosciutto coupées en petits lardons (on pourrait ajouter 1-2 tranches supplémentaires)
- 4 gousses d’ail hachées
- 2 c. à soupe (30 ml) de pesto de basilic
- 1 c. à thé (5 ml) de sirop d’érable(ou un peu plus pour contrer l'acidité des tomates)
- Sel et poivre au goût

 
Préparation :

- Faire cuire les pâtes selon les instructions de l’emballage.

- Dans une grande poêle à feu vif, faire revenir dans un peu d’huile d’olive le prosciutto jusqu’à ce qu’il soit bien croustillant.

- Ajouter l’oignon, les champignons, l’ail et continuer la cuisson quelques minutes en remuant.

- Ajouter la boîte de tomates, le mascarpone, la crème, le pesto, et le sirop d’érable. Saler et poivrer, baisser le feu de moitié et laisser épaissir la sauce jusqu'à consistance onctueuse en mélangeant de temps en temps.

- Mélanger avec les pâtes et servir.

Note: j'ai garni  les assiettes de parmesan râpé

Source : déclinaison- Nicolas sur Aubaines et Cie


IMPRIMER LA RECETTE