mardi 23 septembre 2014

MUFFINS DE MAÏS AU BACON ET FROMAGE


J'ai tout de suite été attirée par cette recette dénichée ici. Pour avoir déjà  fait un pain de maïs que nous avions beaucoup aimé, j'étais certaine que ces muffins salés me plairaient. La liste des ingrédients qu'ils contenaient me le confirmait lol. Quelques modifications et ajouts plus tard, voici le résultat. De beaux muffins bien dorés et  tout dodus! La mie est un peu sèche, et s'effrite légèrement. Bien beurré et avec une bonne soupe, rien n'y paraît.  Remarquez, la recette originale se fait avec de la semoule de maïs que je n'avais plus. J'ai plutôt utilisé de la farine de maïs. C'est peut-être la raison qui fait que ce soit un peu plus sec, mais je ne peux l'affirmer avec certitude. Ceci dit, ces muffins sont vraiment très bons, et sont un accompagnement parfait à une soupe aux légumes. Vous aurez un repas léger complet.


Ingrédients : pour 12 muffins

- 1 ¼ tasse (150 g) de farine
- ¾ tasse (90 g) de farine de maïs (la recette originale se fait avec de la semoule de maïs que je n’avais pas)
- 2 c. à soupe (25 g) de sucre
- 1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
- ¾ c. à thé (4 ml) de sel
- ½ c. à thé (2,5 ml) de bicarbonate de soude
- 1 œuf


- 1 ¼ tasse (310 ml) de babeurre
- 1/3 tasse (80 ml) d’huile de canola (ou autre huile végétale)
- 1 1/4 tasse (145 g) de fromage Cheddar fort râpé
- 4 tranches de bacon cuit et émietté
- ½ tasse (75 g) de maïs cuit et bien égoutté
- 2 oignons verts hachés finement  

Suggestion : une pincée de Cayenne


Préparation:

- Préchauffer le four à 400 °F (200 °C).

- Mélanger la farine, la farine de maïs, le sucre, la poudre à pâte, le sel et le bicarbonate de soude dans un grand bol.


- Dans un bol de taille moyenne, fouetter l'œuf, le babeurre et l'huile jusqu'à homogénéité; incorporer le fromage, le bacon, les oignons et le maïs à ce mélange. Ajouter la préparation aux œufs aux ingrédients secs; remuer juste assez pour humecter.

- À l'aide d'une cuillère, mettre la pâte dans un moule à muffins à 12 alvéoles huilé.


- Cuire au four de 18 à 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre en ressorte propre. Laisser refroidir les muffins 10 minutes avant de les démouler et de les servir.

 Source : déclinaison d’une recette Kraft


 IMPRIMER LA RECETTE

lundi 22 septembre 2014

SOUPE GALICIENNE


En voyant la recette de cette soupe dans mon livre Soupes Les 60 meilleurs du monde, je me suis questionnée sur les raisons qui motivait cette dénomination toute particulière. J'ai fait quelques recherches sur la Galice, une communauté autonome du nord ouest de l'Espagne, et sur sa cuisine. Tout comme pour l'Espagne, la culture du tapas et de l'huile d'olive est présente. J'ai  aussi constaté que la région organise régulièrement de grandes fêtes gastronomique où la nourriture y est en abondance. J'ai pensé que c'était peut-être vers ce point  que se trouvait l'explication du nom de cette soupe consistante, généreuse et variée dans ces ingrédients. Je me trompe peut-être mais c'est la seule explication que j'y vois pour décrire cette succulente soupe repas. Le chorizo et le poulet s'allient pour donner un bouillon particulièrement goûteux et parfumé. J'ai fait peu de changement si ce n'est que d'utiliser du poireaux plutôt que de l'oignon, des tomates cerises du jardin, et un peu plus d'ail que demandé. Cette soupe est vraiment très savoureuse. Un énorme coup de cœur!


Ingrédients :

- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive
- 1 blanc de poireau tranché en rondelles
- 1 tasse (135 g) de saucisson chorizo semi sec coupé en deux et émincé
- 1 poivron rouge épépiné et coupé en cubes d’ ½ po (1 cm)
- 3 gousses d’ail, hachées finement
- 5 tasses (1,25 L) de bouillon de poulet
- 1 tasse (125 g) de tomates cerises coupées en quatre
- 1 poitrine de poulet sans peau et désossée
- ½ tasse (78 g) de maïs en grains
- 3-4 petites branches d’origan frais (ou 1 c. à thé (5 ml) d’origan séché)
- ½ c. à thé (2,5 ml) de poudre de chili
- ½ c. à thé (2,5 ml) de paprika doux
- Sel et poivre


Préparation :

- Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen. Ajouter le poireau et faire cuire quelques minutes, le temps de faire tomber le poireau.

- Ajouter le chorizo et poursuivre la cuisson 2-3 minutes.

- Ajouter le poivron et l’ail et continuer la cuisson 3-4 minutes.

- Verser le bouillon de poulet et ajouter les tomates. Disposer la poitrine entière dans la soupe. Couvrir et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter à feu doux durant 20 minutes.


- Retirer la poitrine de poulet et la laisser refroidir quelques minutes. À l’aide de deux fourchettes, effilocher le poulet. Remettre dans la casserole.

- Ajouter à la soupe le maïs, la poudre de chili, le paprika et l’origan. Laisser mijoter 10 minutes et servir.

Source : déclinaison d’une recette de Soupes Les 60 meilleures du monde… Point final, Édition Cardinal, 2012


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 19 septembre 2014

CARRÉS CRÉMEUX À L’ORANGE


Je vous offre aujourd'hui un petit dessert facile  d'exécution. La recette originale se retrouve ici et je me promet bien de la cuisiner aussi puisqu'elle contient du citron que j'adore. Ma motivation à préparer ces carrés à la saveur d'orange tenait au fait qu'il me restait quelques oranges à passer. Quelle belle manière de les utiliser! Ces carrés sont tout crémeux, et bien parfumés. Tout à fait délicieux!


Ingrédients : pour environ 16 portions

- 1 tasse (127 g) de chapelure de graham
- ½ tasse (60 g) plus 2 c. à soupe (30 g) de farine, divisée
- ¼ tasse (45 g) de cassonade, tassée
- ¼ tasse de beurre (ou de margarine) froid
- 1 paquet (250 g) de fromage à la crème ramolli
- 1 tasse (200 g) de sucre
- 2 œufs
- Le zeste d’une grosse orange, divisé
- ¼ tasse (60 ml) de jus d’orange frais
- ¼ c. à thé de poudre à pâte (levure chimique)
- 2 c. à thé (4,3 g) de sucre à glacer

Préparation :

1. Chauffer le four à 350 °F (180 °C).

2. Tapisser un moule carré de 8 po (20,3 cm) de papier d'aluminium, en laissant le papier dépasser des côtés.

3. Dans un bol moyen, mélanger la chapelure graham, la ½ tasse (60 g) de farine et la cassonade. Incorporer le beurre (ou la margarine) en le coupant avec un mélangeur à pâtisserie ou deux couteaux, jusqu'à ce que le mélange ressemble à de la chapelure grossière, puis presser le mélange au fond du moule. Cuire 15 min.


4. Entre-temps, mélanger au batteur le fromage à la crème et le sucre jusqu'à homogénéité. Ajouter les œufs et le reste de la farine (2 c. à soupe), puis bien mélanger. Incorporer 1 c. à soupe (15 ml) du zeste d’orange, le jus d’orange et la poudre à pâte.

5. Verser la pâte sur la croûte. Cuire de 25 à 28 min ou jusqu'à ce que le centre soit pris. Laisser refroidir complètement, puis réfrigérer 2 h.

6. Démouler le dessert en utilisant les poignées de papier d'aluminium. Le saupoudrer de sucre à glacer et du reste du zeste d’orange avant de le couper en carrés.

Source : déclinaison d’une recette Kraft


IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 18 septembre 2014

CONFIT D'OIGNONS ET CERISES DE TERRE


À chaque année, pour mes sacs gourmands des fêtes, je prépare une nouvelle recette de confit d'oignon. Cette fois-ci, j'ai été séduite par l'idée retrouvée ici d'utiliser les cerises de terre, ingrédient que j'ai peu cuisiné jusqu'à maintenant. J'ai privilégié les oignons Vidalia  pour la préparation de ce confit. Ils sont particulièrement sucrés, et c'est ce que je voulais. Mes oignons étaient très juteux, et cela  a fait beaucoup d'eau en début de cuisson. Avec les liquides ajoutés,  le temps de réduction du mélange a augmenté considérablement. Je me suis armée de patience. Deux heures avant que je n'obtienne la texture désirée! Le résultat  en valait vraiment  la peine. Vous dire comme c'est bon! Du vrai bonbon!



Mes petits pots de confit ont des airs du temps des fêtes avec leurs petits chapeaux confectionnés par une artisane du coin de Varennes. C'est un joli cadeau offert par une amie proche qui sait que j'aime faire de belles présentations pour mes cadeaux gourmands. Encore merci à ma fidèle amie Jocelyne!


Ingrédients :

- 1,1 lb (500 g) d’oignons Vidalia tranchés très finement en rondelles à la mandoline (cela vous donnera environ 6 tasses/1,2 L)
- 3 2/3 tasses (750 g) de cerises de terre (physalis) dont vous aurez retiré préalablement retiré leur enveloppe
- ¼ tasse (60 g) de beurre (vous pourriez substituer par ¼ tasse (60 ml) d’huile d’olive si vous préférez)
- 1 tasse + 1 ½ c. à thé (257 ml) de sirop d’érable
- 1/3 tasse + 5 c. à thé (100 ml) de vinaigre de framboises (si vous avez une tasse graduée en ml, ce sera plus facile!!!)
- 1 ¼ tasse (200 ml) de vin rouge
- 1 pincée de sel
- Du poivre au goût


Préparation :

1. À feu moyen, faire suer les oignons quelques minutes. Ajouter les cerises de terre et bien mélanger. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les oignons soient transparents.

2. Ajouter le sirop d'érable et cuire 30-40 minutes en remuant souvent. Si les oignons ont sué beaucoup de liquide, cuire un peu plus longtemps pour laisser réduire.

3. Toujours à feu moyen, ajouter le reste des ingrédients. Lorsque le tout bouillonne très légèrement, réduire à moyen faible le feu et poursuivre la cuisson. Laisser réduire le liquide de plus de la moitié et jusqu’à ce que la consistance soit épaisse et très sirupeuse. Mélanger de temps à autre. (Dans mon cas, la cuisson a duré 2 heures)

4. Empoter dans des pots Mason stérilisés chauds en laissant un espace de tête d’ ½ po (1,27 cm) .

5. Faire un traitement à l’eau bouillante de 10 minutes. Laisser reposer la marmite hors du feu à découvert pendant 5 minutes.

6. Retirer les pots de la marmite et déposer sur un linge. Laisser reposer les pots pendant 24 heures sans les bouger. Vérifier les sceaux d’étanchéité et resserrer les bagues. Ranger dans un endroit frais et sombre.

Suggestion : servir avec du lapin, terrine de gibier ou pâté

Rendement : 7-8 pots de 125 ml

Source : déclinaison d’une recette élaborée par Monsieur André-Paul Moreau sur Ferme Granger Inc




IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 17 septembre 2014

SALADE GRECQUE DE BROCOLI ET CHOU-FLEUR


Une salade tout en contraste de couleur que je vous offre aujourd'hui! On mange avec nos yeux après tout, et celle-ci est vraiment très appétissante. La recette a été dénichée chez Métro. J'ai
fait assez peu de changement, si ce n'est que pour l'oignon rouge que je n'avais plus. Une simple échalote sèche a été utilisée  et de la ciboulette fraîche. J'ai aussi fait un mélange de 4 couleurs de poivron pour le contraste . La vinaigrette à base d'huile d'olive et de jus de citron complète l'ensemble qui a tout de la traditionnelle salade grecque, si ce n'est que pour le brocoli et le chou-fleur. J'adore les salades grecques. Il ne pouvait en être autrement pour celle-ci. C'est délicieux.




Ingrédients :  

Vinaigrette

- 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d'olive
- 2 c. à soupe (30 ml) de jus de citron
- ¼ c. à thé (1 ml) d’origan séché
- 1 gousse d'ail, hachée finement
- Sel et poivre du moulin


Salade

- 1 grosse échalote sèche hachée finement
- 1 tasse (56 g) de fleurons de brocoli
- 1 tasse (81 g) de fleurons de chou-fleur
- 1 poivron de couleur (j’ai fait un mélange de poivron vert, rouge et orange), haché
- 1 tomate, en quartiers
- ½ concombre anglais haché
- 10 olives Kalamata
- 2/3 tasse (75 g) de feta en petits cubes
- Une petite poignée de ciboulette fraîche hachée


Préparation :  

Vinaigrette

- Mélanger les 5 premiers ingrédients dans un petit bol.  

Salade

- Mélanger le reste des ingrédients dans un autre bol.

- Ajouter la vinaigrette.

- Bien mélanger et servir.  

Source : déclinaison d’une recette de Nutrisimple.com vue chez Métro


IMPRIMER LA RECETTE

mardi 16 septembre 2014

BÛCHE AUX HUÎTRES FUMÉES


Cela doit bien faire plus de 20 ans qu'une amie a partagé cette recette avec moi! J'avais dégusté lors d'une  réception chez elle et,  en gourmande que je suis, avais adoré. Je trouvais aussi  que la présentation était belle et invitante.  Plusieurs années plus tard, j'avais fait quelques recherches pour retracer les origines de la recette, et avais trouvé quelque chose qui lui ressemblait sur le site de Clover Leaf. Depuis, la recette n'y est plus. En comparant les deux recettes, j'avais constaté que les garnitures différaient ainsi que les quantités. La base de cette belle amuse-gueule est constituée essentiellement de trois éléments: du fromage à la crème, un peu de mayonnaise, et des huîtres fumées.  J'ai pensé y intégrer des  cornichons, une des garnitures suggérées. Je me disais que cela apporterait  un petit "oumf" au mélange. Si vous n'aimez pas, omettez-les tout simplement. Pour la déco, vous pouvez  garnir comme moi de persil plat, ou  faire un mélange avec des noix, ou encore ajouter des cornichons. Servi sur des craquelins, le succès est garanti. Vous adorerez!


Ingrédients :

- 1 paquet (250 g) de fromage à la crème ramolli
- 2 c. à soupe (30 ml) de mayonnaise
- 2 boîtes (85 g chacune) d’huîtres fumées égouttées légèrement
- Quelques petits cornichons (3-4) sucrés tranchés en fines rondelles
- Garnitures (facultatif)  au goût: graines de tournesol ou noix hachées, persil plat ciselé, ou un mélange de persil et de graines de tournesol (ou noix), cornichons



Préparation:

- Mélanger ensemble le fromage et la mayonnaise.

- Étendre la préparation de fromage sur du papier ciré et former un rectangle d’environ 6-8 po (15-20 cm) de longueur. Réfrigérer jusqu’à ce que la préparation soit durcie.


- Défaire les huîtres en morceaux grossiers et ajouter les cornichons tranchés. Mélanger délicatement le tout.

- Étendre la préparation sur la couche de fromage refroidie, et à l’aide du papier ciré former un rouleau. Réfrigérer.

- Lorsque durci, retirer délicatement la feuille de papier ciré et disposer sur une assiette de service.



- Parsemer de (ou des) garniture(s) choisie(s) et décorer si désiré de quelques cornichons.

- Servir avec des craquelins.

Source : amalgame de deux recettes; celle d’une amie, et de Clover Leaf


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 15 septembre 2014

POTAGE AU CONCOMBRE ET AU FROMAGE DE CHÈVRE


J'ai reçu récemment  en cadeau deux beaux gros concombres de jardin. Comme j'en avais déjà dans mon frigo, j'ai pensé les utiliser  dans un potage. J'ai trouvé mon inspiration chez Recettes du Québec pour la base. Une expérience passée m'avait laissée avec cette impression que le concombre cuit n'avait pas grand goût. J'ai donc fignolé un peu pour relever le tout en ajoutant jus de citron et fromage de chèvre. Le résultat est fort intéressant et particulièrement bon. J'ai adoré. Le rendement n'est pas très important. On peut facilement doubler la recette. Si vous avez des concombres en quantité, c'est le temps de les utiliser.


Ingrédients : pour 3-4 portions

- 2 gros concombres pelés. épépinés et tranchés en gros cubes
- 2 tasses (500 ml) de bouillon de poulet chaud
- ¼ c. à thé (1 ml) muscade moulue
- 2 c. à soupe (30 ml) d’huile d’olive
- Sel et poivre au goût
- 1 ½ c. à thé (7,5 ml) de jus de citron
- 2 c. à soupe (32 g) de chèvre crémeux à l’ail et aux fines herbes (ou du nature) tempéré (si vous n’avez pas, du fromage à la crème ferait aussi l’affaire)
- ½ c. à thé (2,5 ml) d’herbes salées (facultatif)
- Ciboulette ciselée au goût pour garnir


Préparation:

- À feu moyen, faire chauffer l’huile. Ajouter le concombre et faire cuire quelques minutes pour attendrir

- Mouiller du bouillon de poulet.

- Ajouter la muscade. Saler et poivrer.

- Porter à ébullition et baisser le feu. Couvrir et laisser mijoter 20 minutes ou jusqu’à cuit.

- Passer au bras mélangeur ou au robot culinaire.

- Ajouter le jus de citron et le fromage de chèvre et passer à nouveau au bras mélangeur jusqu'à ce que la préparation soit bien lisse.

- Ajouter les herbes salées (si désiré) ou rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

- Servir garni de ciboulette fraîche.

Source : déclinaison d’une recette de Soleil-Blanc sur Recettes du Québec


IMPRIMER LA RECETTE