jeudi 28 août 2014

CAKE AU SIMILI-CRABE ET AUX HERBES FRAÎCHES


Certains me diront que j'ai une fixation sur le simili-crabe lol. Une autre recette qui en contient dans la même semaine!  Disons que cela fait très longtemps que j'ai dans ma mire ce cake trouvé ici, et que j'avais de la goberge en quantité à utiliser. L'occasion était belle, tout simplement. J'y ai mis des herbes fraîches en quantité pour la fraîcheur et le goût qu'elles apportent. Vraiment contente de cet essai. La recette originale propose deux manières fort intéressantes de le présenter, soit avec un coulis de tomate, ou encore avec une mayonnaise aromatisée aux herbes. Personnellement, j'opterais pour la mayonnaise,  mais je n'ai pas jugé nécessaire.  Je servais avec une salade de poivrons grillés et les deux plats se mariaient à merveille. Avec le fondant des poivrons, ce n'était pas sec du tout. Un repas estival comme j'aime! Léger et délicieux! J'ai servi de deux manières, froid et tiède. Ma préférence va nettement pour le tiède. Cela fait ressortir les saveurs.


Ingrédients: 8-10 portions

- 1 1/3 tasse (200 g) de flocons de goberge à saveur de crabe (surimi) grossièrement hachés
- ½ tasse (13 g) de basilic frais haché
- ½ tasse (12 g) de persil plat frais haché
- ½ tasse (23 g) de ciboulette fraîche hachée
- 3 petites branches de thym citronné, effeuillées
- 1 2/3 tasse (180 g) de farine
- 2 ¼ c. à thé (8 g) de poudre à pâte (levure chimique)
- 3 œufs - 100 ml (1/3 tasse +5 c. à thé) d'huile d'olive
 - 100 ml (1/3 tasse +5 c. à thé) de lait
- 1 tasse (100 g) d’emmental râpé et bien tassé
- Un peu de beurre
- Sel et poivre


Préparation: 

1. Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte; faire une fontaine au centre.

2. Dans un autre bol, battre les œufs, l'huile et le lait. Saler et poivrer. Verser au centre de la fontaine, et incorporer graduellement la farine. Lorsque le mélange est homogène, ajouter le fromage râpé, les flocons de goberge et les herbes.  

3. Verser la préparation dans un moule à cake beurré. Cuire 40 minutes dans un four préchauffé à 350 °F (180 °C). Le cake est cuit lorsque vous insérez un cure-dent en son centre et qu’il en ressort propre.

4. Au sortir du four, laisser reposer quelques minutes. Démouler sur une grille et laisser refroidir.  

Note : la recette originale suggère de servir avec un coulis de tomates fraîches, ou une mayonnaise aux herbes; pour ma part, j’ai servi avec une salade de poivrons rôtis.  

Source : déclinaison d’une recette de À vos assiettes



IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 27 août 2014

SALADE DE SIMILI-CRABE ET DE CREVETTES AUX PETITS POIS ET À LA FLEUR D’AIL


Voici cette salade qui a ravi toute ma famille. J'ai trouvé  ici mon idée de base, et j'ai fignolé autour pour la préparer. J'ai mis à profit la fleur d'ail que j'avais. Celle-ci a parfumé merveilleusement . Surprise aussi de constater que les petits pois et la pancetta se marient à la perfection! Cette salade est un vrai délice! Un gros coup de cœur!


Ingrédients : pour 2-3 portions

Salade

- 1 tasse (152 g) de goberge à saveur de crabe (surimi) en flocons hachée grossièrement, et légèrement tassée
- 1 tasse (116 g) de crevettes nordiques
- 1 ¼ tasse (150 g) de petits pois surgelés
- 14 tomates cerises coupées en deux
- 1/3 tasse (37 g) de pancetta en dés
- 1 échalote sèche hachée finement
- 1 tige de fleur d’ail hachée menue (si vous n’avez pas, ajoutez simplement un peu d’ail haché à la sauce)
- Sel et poivre du moulin
- Assaisonnement à salade au goût
- 5-6 feuilles de laitue frisée (ou autre laitue de votre choix) déchiquetée


Sauce

- ¼ tasse (60 ml) de mayonnaise
- ¼ tasse (60 ml) de yogourt nature 0% de type grec
- 2 c. à soupe (30 ml) de lait
- 1 c. à thé (5 ml) de jus de citron
- ¼ c. à thé (1 ml) de sirop d’érable
- Sel et poivre du moulin
- Assaisonnement à salade au goût


Préparation :

1. Porter à ébullition environ 3 tasses d’eau. Dans un récipient, disposer les petits pois. Verser l’eau bouillante. Laisser reposer 5 minutes. Égoutter et rafraîchir à l’eau froide. Réserver.

2. Dans une poêle, faire rissoler la pancetta jusqu’à croustillant. Égoutter et réserver.

3. Dans un petit bol, fouetter ensemble les ingrédients de la sauce. Réserver.

4. Dans un saladier, disposer les ingrédients de la salade. Saler, poivrer et ajouter l’assaisonnement à salade. Verser la sauce et touiller délicatement. Servir aussitôt.

Source : inspirée par une recette d’ Allrecipes


IMPRIMER LA RECETTE

mardi 26 août 2014

TARTINADE AUX FRAISES ET À LA VANILLE


Je n'ai pas fait beaucoup de mise en conserve cet été, et l'automne ne sera pas beaucoup plus productif  avec la rénovation de ma cuisine. Si je veux que mes sacs gourmands du temps des fêtes ne soient pas complètement vides, je dois m'activer un peu.  Il y avait encore des fraises du Québec disponibles ces dernières semaines, et j'en ai profité après notre retour de vacances pour préparer cette tartinade trouvée chez Vincent le canneux. J'ai réduit de moitié la recette parce que j'avais une quantité restreinte de fraises. Je nourrissais quelques craintes face à la conservation de cette tartinade réduite en sucre, et j'ai augmenté légèrement la quantité minimale de sucre suggérée par Vincent. J'y ai mis ma touche personnelle en ajoutant les grains d'une gousse de vanille. J'ai jugé plus sage de n'utiliser que de petits pots puisque la durée de conservation après ouverture est limitée.  La texture de cette tartinade est onctueuse.  La touche vanillée  n'enterre pas le bon goût des fraises, et ce n'est pas trop sucré.  C'est parfait, et comme je le souhaitais, tout simplement délicieux!


Ingrédients :

- 8 tasses (2 Litres) de fraises fraîches
- ½ tasse (125 ml) d’eau
- 1 ½ tasse (300 g) de sucre
- 2 c. à soupe (30 ml) de jus de citron
- Les grains d’une gousse de vanille


Préparation :

- Laver et équeuter les fraises.

- Au fond d'un grand chaudron en inox à fond épais, écraser les fraises, une couche à la fois, à l'aide d'un pilon à pomme de terre.

- Chauffer doucement en ajoutant tout juste assez d'eau pour éviter que cela colle. Remuer de temps à autre jusqu'à ce que les fruits soient cuits.

- Passer les fruits au travers d’une grille moyenne d'un moulin à légume ou d’un tamis en pressant avec une spatule.

- Ajouter le jus de citron, les grains de vanille et incorporer le sucre, bien mélanger.

- Couvrir et laisser reposer 3 heures à température ambiante.

- Reporter doucement à ébullition en remuant de temps à autre, baisser le feu et laisser mijoter en remuant de temps à autre jusqu'à consistance désirée.

- Empoter dans des pots chauds stérilisés en laissant ¼ de pouce (5 cm) d'espace sous le goulot. Sceller.


- Stériliser les bocaux pendant 10 minutes immergés dans l'eau bouillante. Retirer la marmite du feu, ôter le couvercle et laisser reposer les bocaux dans l'eau durant 5 minutes.

- Au sortir de la marmite, déposer sur un linge et laisser reposer 24 heures sans bouger.

- Vérifier les sceaux d’étanchéité, et resserrer les bagues. Ranger dans un endroit sombre et frais.

Note : cette tartinade contient moins de sucre qu’une vraie confiture; la consommer dans le mois suivant son ouverture.

Conseil : une fois ouvert, garder au frigo

Rendement : j’ai obtenu 9 pots de 125 ml

Source : déclinaison d’une recette de Vincent le canneux.


IMPRIMER LA RECETTE

lundi 25 août 2014

CHAUDRÉE DE MAÏS, POMMES DE TERRE ET PANCETTA


À ce temps de l'année, le maïs frais est en abondance. Il me vient l'envie irrépressible d'une bonne chaudrée de maïs toute fumante. J'ai trouvé ici une belle recette de Louis-François Marcotte qui me plaisait énormément. Pas de bacon sous la main, j'ai utilisé de la pancetta. Durant la cuisson, j'ai eu à nettoyer quelques dégâts lol. La présence de lait dans la préparation peut occasionner quelques débordements. Surveillez-bien pour vous éviter une corvée de nettoyage! On suggère d'ajouter au service pétoncles grillés, ou encore des palourdes. J'ai testé nature, et aussi avec l'ajout de palourdes. Ma préférence va nettement pour la chaudrée sans ajout. Pas que je n'aime pas, mais   je trouve que cela dilue le bon goût de maïs de la chaudrée. Remarquez, c'est très personnel. Ne vous empêchez pas d'essayer si vous en avez envie. Cette chaudrée est succulente.


Ingrédients :

- 2/3 tasse (85 g) de pancetta en dés (ou 1 morceau de bacon coupé en lardons)
- 1 pomme de terre coupée en cubes
- 1 blanc de poireau en rondelles
- 2 gousses d’ail, hachées
- 4 branches de thym citronné (ou de thym)
- 1 tasse (250 ml) de bouillon de poulet
- 3 tasses (750 ml) de lait
- 2 épis de maïs égrainés
- Sel et poivre du moulin
- Herbes salées au goût (facultatif, j’ai mis 1 petite c. à thé /5 ml)


Préparation :

- Dans une casserole, faire rissoler les dés de pancetta (ou de bacon jusqu'à ce qu'ils soient dorés. (retirer l’excédent de gras avant de poursuivre la préparation; vous aurez besoin d’environ 2 c. à soupe (30 ml) de gras)

- Aouter les cubes de pomme de terre, le poireau, et l’ail. Bien mélanger et poursuivre la cuisson une minute de plus.

- Mouiller des liquides et ajouter le thym citronné. Porter à ébullition. Baisser le feu rapidement, et laisser mijoter 10 minutes. (Attention au débordement!)

- Ajouter ensuite le maïs et poursuivre la cuisson 10 minutes.

- Rectifier les assaisonnements et servir aussitôt.



Suggestion : ajouter pétoncles poêlés ou palourdes au moment de servir.

Source : déclinaison d’une recette de Le bonheur gourmand de Louis-François Marcotte sur Rythme
105,7

Chaudrée de maïs avec l'ajout de palourdes


IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 22 août 2014

CAKE AUX PECHES ET AUX AMANDES


Je n'en suis pas à mon premier cake de Sophie Dudemaine. J'ai fait quelques uns de ses cakes salés, mais c'est une première pour ses cakes sucrés. La version originale suggère trois variétés différentes de pêches, je m'en suis tenue qu'à une seule variété. C'était plus simple ainsi pour moi. Désolée pour les mesures anglaises assez particulières. Ce fut toute une gymnastique pour faire les conversions lol. Mon four continue à faire des siennes (vivement ma nouvelle cuisinière lol), et j'ai dû augmenter le temps de cuisson. Un papier alu a dû être ajouté en cours de cuisson pour éviter que les rebords ne brûlent. Pour avoir lu que plusieurs se plaignent du fait que les fruits se retrouvent au fond du moule, je vous suggère de saupoudrer un peu de farine à vos fruits avant de les intégrer à la pâte. Je ne l'ai pas fait, et j'avoue que cela aurait fort probablement donné un meilleur résultat. Mon cake se présente quand même très bien, et plus important encore,  il est succulent. Les pêches caramélisées et les amandes grillées lui donnent un goût extra. Un vrai coup de cœur! C'est un délice.


Ingrédients : pour environ 8 portions


- 3 œufs
- ¾ tasse +2 c. à soupe (170 g) de sucre granulé
- 1 1/3 tasse (160 g) de farine
- 1 c. à thé (3,3 g) de poudre à pâte (levure chimique)
- ½ tasse +2 c. à soupe (150 g) de beurre demi-sel
- 1 sachet de sucre vanillé (7,5 g) (si vous n’avez pas : 2 c. à soupe de sucre +1 c. à thé d’extrait de vanille
- 3 pêches
- ¾ tasse (75 g) d'amandes effilées


Préparation :

- Préchauffer le four à 350 °F (180°C).

- Éplucher les pêches, et les couper en dés. Dans une poêle, mettre une noisette de beurre (2 ¼ c. à thé/ 10 g) et verser les fruits. Saupoudrez de sucre vanillé et faire cuire doucement durant 15 min. Laisser refroidir.

- Pendant ce temps, dans une poêle bien chaude, faire griller les amandes. Réserver.




- Dans un bol, mélanger au fouet les œufs et le sucre, puis incorporer la farine et la poudre à pâte, puis le beurre préalablement fondu. Ajouter les fruits et la moitié des amandes dans la pâte. Mélanger doucement.

 - Verser le tout dans un moule à cake. Parsemer le reste des amandes sur la pâte et mettre au four pendant 40 min. Le cake est prêt lorsqu’un cure-dent inséré au centre du cake en ressorte propre. (J’ai dû prolonger le temps de cuisson de 15 minutes de plus, et j’ai dû mettre un papier aluminium pour protéger les rebords afin qu’ils ne brûlent pas)

Conseil : pour éviter que les pêches et les amandes ne se retrouvent au fond du moule, je vous suggère de les enfariner légèrement (1 c. à soupe ou un peu plus devrait suffire) avant d’intégrer à la pâte.  

Variante: remplacer les pêches par 1¼ tasse (200 g) d'abricots tranchés

Source : déclinaison d’une recette de Les cakes de Sophie, Sophie Dudemaine



IMPRIMER LA RECETTE

jeudi 21 août 2014

ROUGAIL SAUCISSES


Le rougail saucisses est un plat typique de l'île de La Réunion, essentiellement composé de saucisses. J'ai déniché chez  IGA cette version de ce plat réunionnais concocté par Christian Bégin. J'espère n'offusquer personne avec ma propre version où j'intègre carottes et maïs à cette recette. Ce n'est peut-être pas très orthodoxe lol, mais j'aimais bien cette idée d'un plat tout en un. Cela m'apparaissait aussi plus nutritif, et coloré dans l'assiette. J'ai quand même voulu respecter la tradition réunionnaise,  et servi avec du riz!  Côté goût, ce rougail est relevé et très goûteux. Vraiment délicieux et très facile à faire! Inutile de vous dire que j'ai adoré.


Ingrédients :

- 6 grosses saucisses à votre choix (j’avais des saucisses italiennes fortes)
- 3 c. à soupe (45 ml) d’huile d’olive
- 2 oignons grossièrement hachés
- 3 gousses d’ail, hachées
- 1 c. à soupe (15 ml) de gingembre frais très finement râpé à la microplane
- 1 boîte de tomates (796 ml/28 oz) en dés (ou 6 tomates coupées en cubes)
- 2 carottes tranchées en fines rondelles
- 1 tasse (159 g) de maïs
- 2 bonnes pincées de curcuma
- Une pincée de poivre de Cayenne
- Une pincée de paprika fumé
- 1 tige de thym citronné (ou de thym)
- ½ tasse (125 ml) de bouillon de poulet


Préparation :

1. Dans une casserole remplie d’eau bouillante, faire bouillir les saucisses de 2 à 3 minutes. Égoutter et couper les saucisses en tronçons de 1 po (2,5 cm ).

2. Dans une grande poêle à fond épais, faire chauffer l’huile à feu moyen-élevé et y faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides, environ 5 minutes.

3. Ajouter les morceaux de saucisses et poursuivre la cuisson jusqu’à coloration, environ 5 minutes.

4. Ajouter l’ail, le gingembre, les cubes de tomates, les carottes, le maïs, les épices et le thym, puis mouiller avec le bouillon de poulet.

5. Réduire le feu à moyen. Couvrir et laisser mijoter de 30 à 45 minutes (cuire à découvert les 15 dernières minutes) ou jusqu’à ce que le mélange soit bien rouge et d’une belle consistance. Surveiller attentivement et ajouter un peu de bouillon de poulet au besoin.

6. Accompagner de riz au choix.

Source : déclinaison d’une recette de Christian Bégin sur IGA


IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 20 août 2014

SALADE D’ÉPINARDS, POULET, BACON ET SA SAUCE RANCH


Une salade toute en simplicité que j'ai improvisée récemment! J'avais une bonne quantité d'épinards ainsi que deux petites poitrines de poulet cuites comme départ à ma salade. Je voulais aussi quelque chose de bien goûteux. J'ai glané quelques idées ici et là, me suis référée à certaines salades déjà faites, et voici le résultat obtenu.  Un délice! Seul ajout possible à mon prochain essai: une poignée de noix grillées comme des pacanes, ou des noix de Grenoble ou encore des pignons. Ce devrait être un plus.


Ingrédients : pour 2 portions

- 2  poitrines de poulet cuites et tranchées
- 4 tasses (80 g) de bébés épinards
- ½ poivron rouge haché en petits dés
- 2-3 c. à soupe (30-45 ml) d’oignon rouge haché finement
- Quelques olives noires tranchées en rondelle
- 4 tranches de bacon cuit et émietté

Sauce ranch

- ¼ tasse (60 ml) de yogourt nature 0% de type grec
- 2 c. à soupe (30 ml) de mayonnaise
- 2 c. à soupe (30 ml) de lait écrémé
- 1 c. à soupe (15 ml) de ciboulette ciselée
- 1 c. à thé (5 ml) de vinaigre de vin blanc
- 1 c. à thé (5 ml) d’ail haché
- Sel et poivre du moulin
- Épices à salade au goût


Préparation :

- Dans un petit bol, mélanger ensemble les ingrédients de la sauce.

- Dans deux assiettes, disposer équitablement les épinards.

- Ajouter le poivron, les olives et l’oignon haché.

- Répartir le poulet tranché et le bacon émietté.

- Assaisonner et servir avec la sauce.

Suggestion: ajout d'une poignée de noix de votre choix, grillées.

Source : inspirée par plusieurs recettes 



IMPRIMER LA RECETTE